Givry : L'agrandissement de la gendarmerie va entraîner le réaménagement du chemin piétonnier qui la longe

Ce chantier d'agrandissement et de modernisation a été décidé en 2014 par la Gendarmerie nationale et devrait débuter en mai prochain

 

Ce projet a déjà été évoqué en Conseil Municipal en juillet 2016 et mars 2018.

Il prévoit la construction d'un nouveau bâtiment, qui permettra un meilleur accueil des habitants et l'intégration de 2 militaires supplémentaires, avec pour effet collatéral la réduction du chemin piétonnier, à un couloir d'à peu près un mètre de largeur.

 

Lors du Conseil municipal, qui s'est tenu lundi soir, Sébastien Ragot, Maire de Givry, a confirmé sa satisfaction devant cette décision de maintenir une gendarmerie à Givry. Il a en revanche rappelé que la solution retenue initialement pour le nouveau cheminement piétonnier ne lui convenait pas.

 Il estime en effet nécessaire de préserver un cheminement paysager de qualité. « Ce dernier constitue un espace vert appréciable et un cheminement doux, qui permet de relier dans de bonnes conditions de sécurité le centre-bourg avec les quartiers situés plus au sud. »

C'est la raison pour laquelle, dès l'été 2020, l'équipe municipale a cherché une nouvelle solution en collaboration avec la Gendarmerie nationale, l'OPAC de Saône et Loire, l'architecte des bâtiments de France et les propriétaires situés à proximité.

 

La solution qui est ressortie de cette concertation consiste à dégager, via des acquisitions ou des échanges de terrains, un espace supplémentaire, qui sera utilisé pour ménager un passage piétonnier, d'une largeur de près de 6 mètres aux endroits les plus étroits.

Pour Sébastien Ragot, ce nouveau chemin permettra de «réaménager un espace paysager de qualité, qui préservera le cheminement doux, apaisant et sécurisant, auquel les givrotins sont habitués. »

 

Le maire givrotin a aussi informé le conseil municipal, que ce chemin piétonnier sera baptisé «Allée Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame », en hommage à ce gendarme, qui a été tué en service, et plus généralement en hommage à l'ensemble des forces de sécurité, « qui sont mises à mal depuis plusieurs années».

 

Ce point a été voté à l'unanimité par le Conseil Municipal.

Il a par ailleurs fait l'objet hier d'une information écrite des riverains et va maintenant rentrer dans une phase de concertation, en lien étroit avec les riverains et Comité participatif givrotin.

 

Pour toute suggestion ou question sur ce projet : [email protected] ou 03 85 94 16 30

 

 

Aujourd'hui

 

 Demain

 

 

 

 

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche