L'Association Ornithologique et Mammalogique de Saône et Loire dénonce le déterrage des blaireaux

A partir de samedi 15 mai, il sera permis aux chasseurs de détruire les blaireaux en les déterrant. Alors qu’il n’y est pas obligé, le préfet de Saône-et-Loire vient de signer l’arrêté autorisant cette pratique.

 

L’Association ornithologique et mammalogique de Saône-et-Loire (AOMSL) dénonce le déterrage des blaireaux, pratique éthiquement condamnable qui procède d’un rapport violent à la nature. Sous prétexte de tradition (une tradition récente de vingt ans !), certains chasseurs se livrent à un saccage de la nature d’autant plus inadmissible qu’il intervient en pleine période de reproduction de l’espèce, qui ne prend fin qu’à l’automne. Le déterrage au printemps et en été détruit les jeunes blaireaux avec les adultes.

 

Les dégâts très limités que le Blaireau peut causer aux activités agricoles ne justifient en rien qu’il soit permis de le détruire sans limite et durant une période de 8 mois (15 mai - 15 janvier). Le Blaireau n’est pas une espèce nuisible. 

 

L’autorisation accordée par le préfet témoigne de l’incapacité de l’État de passer de la chasse et de la destruction à la préservation de la biodiversité.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche