Châtenoy le Royal

Au nom de la Liberté ne pas oublier les quatre Fusillés du Bois de la Garenne

Dans le cadre de la commémoration du 77e Anniversaire des Fusillés d’Août 1944, la commune de Châtenoy-le-Royal a honoré les quatre victimes de la barbarie nazie :  Szymanski, Chanut, Betanzos et Chaplin, assassinées lâchement le 26 août 1944 en bordure du bois de la Garenne, dont une stèle non visible depuis la route de Givry rappelle ce triste évènement.

Devant la stèle Marie Mercier, Sénateur de Saône-et-Loire, Françoise Vaillant, Conseillère Départementale, Vincent Bergeret, Maire de Châtenoy le Royal et Conseiller départemental, Henri Lombard, adjoint au Maire accompagnés des représentants du monde Combattant et de leurs porte-drapeaux ainsi que des membres d’associations châtenoyennes, ont déposé deux gerbes de fleurs.

Comme tout geste de souvenir, il est bon de garder présent dans les esprits ces instants ou des hommes et des femmes, souvent innocents, ont laissé leurs vies pour que la liberté reprenne ses droits afin qu'aujourd'hui nous puissions encore en profiter pleinement. Cette liberté dont le sens est quelque peu détourné de l’utilité commune en cette période ou le sens collectif se doit d’être une obligation morale.

JC Reynaud