Nord de l'agglomération

Le 4ème festival de la BD de Farges sortira de sa bulle les 4 et 5 juin pour entrer dans la légende !

Le 4ème festival de la BD de Farges sortira de sa bulle les 4 et 5 juin pour entrer dans la légende !

A Farges-lès-Chalon les tenants de la BD sont devenus faméliques, n’ayant rien eu à se mettre sous la dent, ou plutôt la pupille, depuis trois ans. Mais le signe indien est en passe d’être vaincu, car les samedi 4 et dimanche 5 juin, le festival approprié retrouvera de sa superbe in situ.

Ca tient parfois à peu de chose

Certes le rassemblement spécifique n’a pas encore eu droit de cité dans la commune d’environ huit cents âmes. En effet, devait-il trouver une terre d’asile à Mellecey en 2017, 2018, 2019. Cofondateur avec Patrice Viano, le Fargeois Patrice Putin (en photo), président de l’association «Saône en Bulles » (un noyau de cinq membres actifs) depuis 2017, ne désirait –et ne désire toujours pas davantage au demeurant- d’un assemblement qui casse à tous coups la baraque. «Je voulais un truc familial, tranquille. On aura des collectionneurs, et le grand public.» Antérieurement, à aucun moment ce qui a été placé sur orbite n’a été formellement programmé. « J’ai toujours aimé lire, j’ai des bandes dessinées partout chez moi, mais jamais je n’aurais pensé monter un festival de BD. Ce fut grâce à un concours de circonstances », allègue-t-il.

De la novation

Lors de la dernière édition, en 2019, ce sont à peu près six cents personnes issues de divers horizons qui avaient fureté les albums en espérant tomber sur celui ou ceux susceptibles de leur procurer l’ivresse du plaisir livresque. Aucun thème imposé en 2022, pas non plus de parrain. Pour ce qui a trait aux auteurs, ils se compteront vingt-et-un. Certains font tout de A à Z, contrairement à d’autres, qui s’en remettent à un scénariste pour la partie qui leur échappe. Outre les représentants français, à noter la présence de deux Serbes, cinq Italiens et deux Espagnols. Selon les dires de Patrice : « On a des auteurs qui ne viennent que chez nous. D’autre part les Espagnols ne sont jamais venus dans le coin».  Particularité dans l’exercice de la dédicace : le dessin qui accompagnera l’exemplaire de l’acquéreur. Histoire d’essaimer un tantinet, trois auteurs livreront leur version le vendredi matin dans des classes du village. Indépendamment de la librairie chalonnaise de bandes dessinées « L’Antre des bulles », deux bouquinistes (l’un de Bourg-en-Bresse, l’autre du Jura) seront prêts à parer à toute éventualité lors de ces deux jours oniriques. Bref, les frustrés de l’un des deux festivals qui ont pignon sur rue à l’intérieur du Grand  Chalon, l’autre étant celui de la cité de Niépce, n’auront que l’embarras du choix avant de s’immerger dans des intrigues à possiblement dormir debout. Quoi qu’il en soit, le festival d’après son responsable, « n’a pas vocation à grandir ». Dont acte.

Les auteurs retenus, lesquels n’attendront que votre bon vouloir…

Tommaso Bennato, Benjamin Blasco-Martinez, Pascal Croci, Tatiana Domas, Philippe Gauckler, Jef, Alessio Lapo, Victor Lepointe, Olivier Marin, Simona Mogavino, Claudio Montalbano, Marie Morgane, Dragan  Paunovic, Christian Peultier, Maria Riccio, Jean-Marc Stalner, Saverio Tenuta, Tirso, Marcial Toledano, Philippe Vandaële, Sinisa Banovic.

Les conditions d’accès

Le saint des saints sera matérialisé par la salle municipale des Jandelles (à proximité immédiate de l’église).  Tarifs : 3,00 euros la journée, 5,00 euros pour le week-end ; gratuité pour les enfants de moins de 12 ans qui seront accompagnés. Horaires : officiellement de 10h à 18h les 4 et 5 juin, mais il se pourrait très bien si toutes les planètes sont alignées que les portes s’ouvrent encore plus tôt que 9h. La vigilance s’impose…Si vous souhaitez vous sustenter sur place (plancha, sandwichs, kebabs), aucun problème la journée durant.

Trois jours dignes de foi pour se changer les idées

Vendredi 3 juin : soirée sans exclusive pour la somme de 10,00 euros, avec au menu : kebab, frites, boissons (pain ou assiette) à emporter dès 19h. Ou bien kebab, frites, boissons (pain ou assiette) sur place de 20h à 21h30. En sus, le concert du groupe Musers, qui devrait se dérouler aux alentours de 21h.

Samedi 4 juin : vers 19h-19h30 se déroulera la remise du prix de la BD de l’année, suite aux votes des visiteurs qui pourront se déterminer la journée durant. Le dépouillement aura lieu à partir de 18h. Place ensuite à la bonne chère, avec un dîner annonçant apéritif, crudités, taboulé, cuisse de canard confite ou galette de rouget, pommes de terre sarladaises, omelette norvégienne. Les amateurs de karaoké s’illustreront par ailleurs…en compagnie des auteurs ! Là aussi la soirée est ouverte à tous les volontaires, sachant qu’il faut impérativement réserver. Coût du repas et de l’animation : 20,00 euros.

 

Renseignements complémentaires sur le site : https://www. saone-en-bulles.fr  

 

                                                                                                                     Michel Poiriault

                                                                                                                             poiriault.michel@wanadoo.fr