Chalon sur Saône

MUNICIPALES - Nathalie Leblanc et Cultivons Chalon lancent l'offensive

C'est dans le local situé rue de Belfort, que Nathalie Leblanc pour "Cultivons Chalon" a semé la première graine de son offensive en vue des municipales du printemps prochain.

Dans un local "voulu comme modeste, loin de l'ostentation, rue de Belfort comme un lien entre le centre-ville et les quartiers, nous voulons travailler pour l'ensemble des Chalonnais" a lancé Nathalie Leblanc, chef de file de la liste Cultivons Chalon. Elle a martelé cette notion "de ville abîmée humainement" avec "un lien social qui s'est délité". 

"Le choix de Cultivons Chalon"

"C'est une équipe qui se présente devant les Chalonnais", histoire de dénoncer l'hégémonie d'un élu ou deux sur une équipe affichée en arrière-pensée de l'élue d'opposition. S'appuyant "sur une charte de l'élu en terme d'engagements", "la rénovation de l'ensemble des instances participatives afin de les faire participer de l'élaboration au suvi des dossiers", Nathalie Leblanc a fustigé à demi-mot les engagements non-respectés en terme de consultations citoyennes de l'équipe sortante. 

Elle a porté un accent fortement écologique, histoire de ne pas laisser le collectif Bien Vivre à Chalon seul à l'oeuvre sur les questions environnementales, "manger sainement, faire un vrai travail sur les modalités douces avec plus de cadencement et plus de transports en commun, l'instauration d'arrêts à lademande et un vrai de développement cyclable" mais aussi "sur la prise en compte des personnes à mobilité réduite sur les questions de déplacement". 

Sur le dossier culture, "il s'agira de porter les arts de la rue, de conforter le CNAR et pas seulement le Festival, de conforter les Abattoirs et pas de les détruire, de mobiliser les moyens culturels dans les quartiers avec le retours des Quartiers de lune. Cultiver, c'est semer, fertiliser, élever !". 

"Chalon, ville amie des enfants en lien avec le programme porté par l'UNICEF" a rajouté Nathalie Leblanc "avec le redéploiement du programme de réussite scolaire, le sport pour tous...".

Sur le dossier santé, l'élue candidate à la mairie a évoqué "le développement de l'antenne départementale de santé située rue de Lyon en dehors du centre ville", "la création d"une maison sport/santé/prévention", "un soutien fort et déterminé à notre hôpital", "une forte prise en compte des questions du handicap", "le déploiement de crêches pour les enfants dits différents", "l'instauration immédiate d'un menu de substitution végétarien".

Pas question de laisser filer le dossier de la tranquilité publique entre les mains de la droite chalonnaise, et pour cela Nathalie Leblanc a annoncé "le maintien de la vidéo-protection" mais "aussi un fort déploiement de la médiation de nuit dans les quartiers aifn de replacer l'humain", "la rénovation des logements pour une plus grande accessibilité et le maintien à domicile, la reprise de la rénovation urbaine stoppée au cours du mandat qui se termine, des liens plus sereins avec l'Etat et les bailleurs sociaux". 

"Chalon terre d'expériences"

Cultivons Chalon a mentionné "l'idée de terre de projets, faire émerger des projets sur ce territoire, s'autoriser à expérimenter en profondeur sur les questions d'économie sociale et solidaire", "cultiver pour une ville d'avenir".

"Semez, répandez vous pour porter notre projet" a lancé Nathalie Leblanc avant de convier les personnes présentes à partager un verre de l'amitié.

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche