Chalon sur Saône

La revue 2020 de l'Office Municipal du Sport de Chalon sur Saône officiellement dévoilée

Tirée à 3500 exemplaires, vous pourrez l'acquérir gratuitement ce samedi dans les rues piétonnes de Chalon sur Saône notamment avec une distribution portée par les bénévoles de l'OMS.

83 clubs, plus de 16 000 adhérents dans les clubs affiliés à l'OMS de Chalon sur Saône, les chiffres avant l'épisode COVID19 étaient au beau fixe en terme de pratique sportive et associative à Chalon sur Saône. Ce mardi soir, au Stade Garibaldi, la présentation officielle de la revue avait un air de bal masqué compte tenu du contexte sanitaire. Pour autant, Thierry Thevenet et toute l'équipe de l'OMS, tenaient à garder active ce moment clé de la vie sportive chalonnaise. 

Avec une Une réalisée par Claude Godard du Tennis Club Chalonnais, vous trouverez dans la nouvelle revue toutes les informations utiles actualisées en terme de contact. Tous les sports chalonnais figurent dans la revue ainsi que toutes les modalités pour entrer en contact en vue de vous inscrire pour la saison qui s'ouvre.  L'occasion pour le Président Thevenet de saluer les partenaires commerciaux qui ont été à nouveau au rendez-vous de l'événement. 

"Deux gymnases à Chalon sur saône mais aussi une réflexion sur le Grand Chalon"

Sébastien Martin, a salué la présence de toutes et tous, "une présence qui symbolise l'envie, celle de transmettre les valeurs du sport aux plus jeunes. Ca donne de vraies raisons d'être optimiste". Moment aussi pour le Président du Grand Chalon d'annoncer la construction de deux nouveaux gymnases à Chalon sur Saône, l'un porté par la ville de Chalon et l'autre par le Grand Chalon ainsi que la réfection de la Maison des Sports. Mais aussi une réflexion en terme d'équipement à l'échelle de l'agglomération, et la volonté de doter notre territoire de nouveaux équipements couverts. "Il faut regarder devant, proposer des perspectives à vos adhérents même si elles peuvent remises en cause. Faites gagner Chalon et le Grand Chalon". 

"Volonté féroce de continuer à vivre mais l'obligation de regarder les choses en face"

Gilles Platret s'est voulu très pragmatique dans le contexte sanitaire du moment, ne sachant pas trop quoi répondre aux associations qui sollicitent les services municipaux, "sur ce qu'ils ont le droit de faire. Peut-on servir à la buvette ? A-t-on le droit de manger dans les gradins ?". Autant de sujets très pragmatiques et dont les réponses varient régulièrement. La question des réponses variant du matin à l'après-midi pour le dernier match des Tangos reste sur toutes les lèvres a d'ailleurs précisé Gilles Platret. 

"On est dans une double ligne, celle de la facilitation, faire en sorte de reprendre votre pratique, faire vivre les valeurs du sport tout en respectant les mesures sanitaires". 

"Des effets ravageurs sur notre vie"

Le maire de Chalon sur Saône a mis toutefois en garde sur les risques "sur la santé morale et mentale" de chacun. "Il s'agit de ne pas mourir de la sinistrose, mais il en va de notre responsabilité collective à ne pas propager le virus en direction des plus fragiles". 

Sur la question de la réouverture des vestiaires, Gilles Platret a évoqué l'idée tout en insistant sur l'obligation qui serait faite de porter le masque y compris dans les vestiaires. Autant de réponses qui dépendent étroitement de l'évolution de la situation sanitaire localement et sur laquelle la municipalité n'a aucune emprise. 

"L'idée est de vous informer en temps réel de l'évolution réglementaire" a confié Gilles Platret, demandant aux clubs et associations de faire remonter de leurs côtés l'ensemble de leurs interrogations. "On va essayer de naviguer à vue au milieu de tout ça, en responsabilisant tout le monde, tout en étant à la hauteur de l'enjeu". 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche