Chalon sur Saône

Opération "A coeur ouvert" pour D'jal, avec le rire en vaisseau-amiral

C’était ce mardi 13 octobre en quelque sorte la fin du tunnel, quels qu’en soient les rebondissements éventuels, à la salle Marcel-Sembat de Chalon-sur-Saône.

Pour les tenants du spectacle vivant inféodés à « A Chalon Spectacles », des mois de dénuement sont passés de vie à trépas. Comme des meurts-de-faim les spectateurs se sont jetés sur « A coeur ouvert », le dernier spectacle en date de D’jal, le premier divertissement post-covid-19 à l’échelon local de l’organisation susdite. Pour passer de l’ombre, voire des ténèbres, à la lumière, et surtout, surtout, en définitive, afin de remettre en état des zygomatiques dans un état de décrépitude avancé…

Il a ratissé large, balayant même devant sa porte…

L’avant. La joyeuse insouciance de la liberté absolue. L’après. La privation d’une conduite courante de par l’ajout de règles destinées à occire l’étrange envahisseur, invisible et pourtant ridiculement minuscule ! Tant et si bien que distanciation physique, mise à disposition de gel hydroalcoolique, masque impératif, auront principalement servi de barbelés pour tenter de ne pas amplifier le phénomène. Malgré ces contraintes la salle fut bien remplie, démarrant au quart de tour dès lors que les circonstances tordantes l’exigeaient. Puncheur invétéré animé par un débit véloce de parole, D’jal saute sur tout ce qui bouge, fouine sans état d’âme dans les sujets potentiels, remue ciel et terre pour une seule et unique raison, multiplie les accents afin de donner davantage de réalisme à ses proies : le rire, si possible à gorge déployée.

Aucune chasse gardée, l‘artiste n’a cure des garde-fous, des domaines restrictifs. Alors l’humoriste braque-t-il son projecteur sur les champs d’investigation retenus. Et ils sont légion : les Corses, les Antillais, les naturistes du Cap d’Agde, l’Afrique, Donald Trump, ses origines marocaines, sa fierté d’être Français, le cannabis thérapeutique, le sourd-muet à traduire, son ami José, les myopathes avec son « poto » Lassana qui l’a incité à monter sur scène (un hymne dans le cas présent à la vie, la joie, le bonheur), etc…Son attachement viscéral pour les Lusitaniens éclate au grand jour : « Le Smecta, c’est un médicament portugais, on va tout plâtrer ! » Ses parents et leurs rapports conflictuels sont dans son collimateur, nullement épargnés par ses élans peu ou prou dévastateurs. Son père, qu’il a malheureusement perdu, fait l’objet d’une tendresse abyssale, d’une déclaration d’amour, et ça lui confère une pêche d’enfer sur scène (« Il me reste une seule chose de mon père : tous les jours je lutte pour être meilleur »). L’artiste à la faconde joviale prend énormément à témoin les spectateurs, jouant avec eux, sortant très souvent de sa besace un sens de l’improvisation loin de laisser de marbre les entendeurs…On s’esclaffe, on en redemande jusqu’au bout du bout, ce qui sera le cas après que le maître de cérémonie ait tenu le crachoir deux heures durant.

 « Opération Portugal », un film dont il tient le rôle principal, bientôt dans les salles obscures

Dédié à l’ensemble du personnel soignant et à toutes les personnes qui font que la société ne sombre point dans le chaos, « A cœur ouvert » est une exhortation à ne rien lâcher. « On continue à vivre quoi qu’il arrive », a-t-il martelé. De temps à autre il délivre des messages sans ambiguïté aucune : »Dites je t’aime pour vous sentir heureux, vivants ». Propagandiste, il l’a été par ailleurs sans mesure. En effet, le film « Opération Portugal » sortira le 23 décembre 2020. « Vous allez vous marrer du début jusqu’à la fin. C’est un film familial », vous n’êtes par conséquent plus dans l’ignorance… 

Deux rendez-vous d’ici à la fin de l’année

S’il y a la foultitude des spectacles décalés, il en est d’autres, dans le strict cadre de la structure « A Chalon Spectacles », qui pour l’instant sont toujours programmés. Il s’agit des humoristes Laurie Perret (le vendredi 27 novembre à 20h, salle Sembat), et Nora Hamzawi (le vendredi 4 décembre à20h, salle Sembat). Plus d’infos auprès d’A Chalon Spectacles : 03.85.46.65.89, [email protected]

                                                                                                      Michel Poiriault

                                                                                                      [email protected] 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche