Faits divers

En trois mois, ils avaient réalisé 200 cambriolages notamment en Saône et Loire

Quatre hommes venus du Rhône ont été interpellés par les gendarmes le 13 janvier. Ils sont soupçonnés d'avoir réalisé près de 200 cambriolages dans le Jura et en Saône-et-Loire.

La gendarmerie de Saône et Loire a révélé sur sa page Facebook les éléments de l'enquête qui a conduit à l'interpellation de 4 individus originaires du Rhône, et qui avaient écumé un secteur de la Saône et Loire.

"Depuis novembre 2019, les départements du Jura (39) et de la Saône et Loire (71), notamment le secteur de Louhans (71), sont impactés par un nombre important de cambriolages. Les investigations réalisées orientent les enquêteurs sur une équipe de malfaiteurs d’origine roumaine. Un groupe de travail, regroupant des enquêteurs des deux départements précités, est créé en décembre 2019.

Après un long travail d'accumulation de preuves et d'identification des membres de l'équipe, 4 individus résidant dans le département du Rhone -69- ont pu être formellement mis en cause et la bande organisée retenue.

Le 13 janvier 2020, une opération est programmée avec le concours de la Section Aérienne Gendarmerie et de l’antenne GIGN de Dijon. Lors d’un nouveau périple à Gatey (39), les 4 individus sont interpellés par les gendarmes de l’Antenne GIGN de Dijon alors qu'ils effectuaient un nouveau cambriolage.

De nombreux objets sont saisis lors des perquisitions : outillage, argenterie, bijoux, ordinateurs... Les individus sont placés en garde à vue à l'issue de leurs interpellations et présentés à un magistrat du parquet du tribunal de grande instance de Chalon-sur-Saône . Ils sont à ce jour incarcérés .

L'opiniâtreté des enquêteurs, la coordination entre les gendarmes de la Saône-et-Loire et ceux du Jura, ainsi que l'engagement de 42 militaires de la Gendarmerie Nationale, lors de la phase d'interpellation, ont permis de mettre hors d'état de nuire ces quatre personnes responsables de près de 200 cambriolages.

De nombreuses autres enquêtes, concernant les vagues de cambriolages, commis en fin d'année 2019, sont en cours sur les juridictions des parquets de Mâcon et Chalon-sur-Saône".

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche