Nord de l'agglomération

GREVE DE LA FAIM FRAGNES/LA LOYERE - Fabrice Hohweiller met les points sur les i... et précise les choses

L'ancien et dernier maire de la commune de La Loyère a souhaité répondre à l'un de ses détracteurs.

Lettre ouverte au triste Sieur Mellon…

Cher Monsieur Mellon,

Votre suffisance doit avoir du mal à cohabiter avec vos certitudes sur des sujets qui visiblement dépassent l’étroitesse de vos capacités cérébrales…
Je ne saurais vous en vouloir, vos parents étant deux à vous concevoir, comment pourrais-je prétendre à moi seul corriger le tir ?
Sachez en préambule que j’assume chaque mot ici écrit, quelles qu’en soient les conséquences juridiques.

Concernant Madame Chambrey,
C’est aujourd’hui la tristesse qui m’anime.

La polémique actuelle n’a pas lieu d’être : tout a été mis en œuvre avec M le sous-préfet et mon homologue Alain Gaudray pour que cette fusion tant attendue se fasse dans les meilleures conditions pour le personnel communal.
Les élus dont je fais partie sont denrées périssables à l’espérance de vie comptée, les fonctionnaires territoriaux étant le socle d’une petite commune telle que La Loyère.
La Loyère, moins de 500 âmes en mars 2014, date à laquelle mon équipe et moi-même furent élus.
3 secrétaires pour 2.3 ETP, dont Madame Chambrey, avec fort peu de services publics à assumer, et pour cause :
Pas d’école, pas d’église, pas de cimetière, aucun service public en dehors du basique…
Jamais je ne jugerai le personnel communal, sans lequel nous n’aurions rien pu entreprendre.
Nous avons hérité de choix et décisions des anciens élus, que mon voisin, ami bien que politiquement opposé Jean Claude Mouroux, Maire avant moi et engagé de très nombreuses années à la Loyère, et d’autres avant lui, avaient prises.
Je conçois que vous ne soyez pas équipé pour comprendre que j’entretienne des relations amicales avec des gens de sensibilité politique différente de la mienne : je me battrai cependant jusqu’à mon dernier souffle pour que notre Beau Pays puisse vous permettre d’être en désaccord avec moi et de l’exprimer publiquement.
Mais revenons-en à cette commune.
Qui dit aucun service public ou presque dit manquer d’activité certain pour le secrétariat….nul jugement de ma part, juste un constat.
Comment reprocher à nos collaboratrices un manque d’activité quand celle-ci n’existe pas ?
Venant du secteur privé, j’ai tout d’abord été atterré par ce constat. Deux ETP ½ pour moins de 500 habitants, dont une cadre A et un cadre B, dont acte.
La fonction publique territoriale est parfois ainsi faîte.

Madame Chambrey n’a jamais caché son hostilité à la fusion, qui constituait le principal point du programme de notre belle équipe en 2014.

Cette fusion qui restera une fierté et une réussite collective : après plus de 30 ans de tentatives infructueuses, nous l’avons faite.

Résultat : 20 000 € d’économies annuelles pour la commune nouvelle, grâce au maintien de la dotation de l’Etat et à la réduction d’indemnités d’élus : suppression de ma rémunération de Maire (646€ par mois pour 40h/semaine, une gabegie sieur Mellon), suppression du syndicat intercommunal et des indemnités d’Alain Gaudray et moi-même.

Je ne savais d’ailleurs pas pouvoir prétendre à quelque « retraite de Maire «à 45 ans, et vous remercie de cette nouvelle…n’hésitez pas à me donner le détail de la démarche, mes anciens collègues Maires étant comme moi ignorants…Nous ne pouvons certes prétendre à votre Universalité en matière de savoir.

Me concernant, je n’aurai la prétention de vous contredire sur tous vos propos.

Je suis en pré retraite politique, me consacrant uniquement dès mars 2020 à mes deux garçons, ma famille et mes amis, et fort naturellement à mon travail. Bref aux gens que j’aime.

Je demeure un élu bénévole, ayant quitté la commune voici presque deux ans.
Je siège toujours à la CDCI à Mâcon, encore une fois bénévole, chaque réunion me coûtant temps, péage et essence.

Quant à la desserte Saôneor, nous fûmes les seuls avec mon équipe de la Loyère à nous opposer non pas au principe mais au tracé.
Sauf que le dossier avait été voté en Conseil Communautaire de décembre 2013 par l’ensemble de nos prédécesseurs, dont certains crient au loup maintenant….
Comme on dit dans les Hautes Côtes, ça n’est pas quand on s’est fait dessus qu’il faut serre du…
J’ai aussi écrit à Madame Ségolène Royal, Ministre théoriquement en charge de cette compétence, qui m’a renvoyé vers le Préfet.
Contrairement à vos allégations, nul recadrage de sa part et aucune ambition politique actuelle de la mienne…

Les amis de la Thalie, en 2015, associés au candidat Souverainiste Maxime Thiébaut, n’ont d’ailleurs eu de cesse de me calomnier à ce sujet lors des Départementales où j’étais candidat avec la formidable Annie Lombard.
Au cas où vous cherchiez, j’ai aussi un alibi pour le naufrage du Koursk en août 2000…

Alors en cette période de fêtes, je ne souhaite qu’une chose : paix et amour pour celles et ceux qui me sont chers.

Ah oui au fait, je suis tout sauf parfait et irréprochable, et mes amis vous le confirmeront : j’ai deux mains gauche. Pratique pour l’onanisme, moins pour le bricolage.

Mais Monsieur Melon qui voulez laver plus blanc que blanc, qui êtes-vous ?
Je ne connais rien de votre vie, aussi me garderai je de toute supputation.
Je n’ai pas votre Universalité.
Je plains juste votre éventuelle famille de devoir supporter au quotidien pareil Sieur, et suis ravi de ne pas avoir été votre voisin en 1942.

Je vous souhaite malgré tout de belles fêtes, et puisse Dieu vous pardonner si tant est qu’il existe.

Fabrice Hohweiller

Ancien et dernier Maire de La Loyère

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche