Opinion

Les Cultes, les oubliés du déconfinement ?

Conscients et surtout très solidaires, les Cultes sont toujours privés, jusqu’à nouvel ordre, de leurs cérémonies, instants d’espérance en cette période.

S’il en est qui sont conscients et solidaires depuis le début du confinement, ce sont de toute évidence les différents cultes qui, comme les chrétiens, les protestants, les juifs, les musulmans n’ont pu vivre ou ne vivent pas les instants forts de leur Foi que ce soit avec Pâques et le Carême, Pessa’h ou le Ramadan par exemple.

Et pourtant s’ils ne le crient pas à grands renforts médiatiques, leurs activités caritatives auprès des autres, ont continué leurs actions en s’adaptant aux circonstances, pour aider ceux qui souffrent, qui sont seuls ou dans la difficulté afin des les accompagner y compris lors du départ définitif sur le rivage de l’éternité.

Des gestes qui sont le propre de tous ces croyants, qui ne dérangent personne, qui mettent en pratique leurs valeurs initiées, dans notre pays de liberté comme peut l’être la France et qui, il ne faudrait peut-être pas l’oublier, sont aussi, ces cultes, une composante importante de notre société. Evoquer un Culte c’est une « manière » de croire en des vertus cardinales importantes qui se nomment la Foi et la Charité, mais aussi et surtout l’Espérance. Quoi de mieux que de sortir de son « quant à soi » pour entrer dans son for intérieur et de s’analyser sur ce que l’on a et sur sur ce que l’on est ? Le lieu de culte permet cela et s’appelle la Prière.

Alors empêcher la réouverture des lieux de culte semble une véritable aberration de la part des décideurs de ce Pays, alors que l’on autorise à se rendre dans des commerces, des grandes surfaces, de prendre les transports, certes et on l’a compris pour relancer l’économie ou encore d’autoriser la réouverture des classes en laissant aux élus locaux le casse-tête de l’organisation des lieux.
Les pratiquants des différents cultes sont-ils différents de cette population autorisée ? Sont-ils des ignares pour ne pas comprendre les consignes sécuritaires demandées ? Aller à l’église, au temple, à la synagogue ou à la mosquée poserait-il de graves difficultés à s’adapter ?
Ou est cette Liberté proclamée par certains comme indispensable à notre démocratie ? La Liberté de s’exprimer sainement et non violemment, est fondamentale dans un Pays libre comme le nôtre. Elle est fondamentale pour pratiquer la religion de chacun et notre Constitution est très claire la-dessus.

Alors et s’il vous plait, les Cultes sont capables aussi de s’adapter, la fréquentation des lieux est loin de celles des trains, métros et autres super-marchés du consumérisme à outrance.
Nous avons tous besoin de nous retrouver en famille, entre amis, dans le travail après ces semaines d’isolement, qui vont encore durer pour les plus âgés d’entre-nous. Les pratiquants des Cultes ont besoin de partager, de retrouver des repères qui sont pour eux ces signes d’Espérance pour bien vivre aussi ce déconfinement.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche