Opinion

DECONFINEMENT - Droit de naviguer, droit de pêcher en Saône et Loire, un fidèle d'info-chalon.com adresse un coup de gueule au Préfet

Suite à l'interdiction de pêche en Saône et Loire ainsi qu'au droit de naviguer, un fidèle d'info-chalon.com a souhaité adresser une lettre ouverte au Préfet. 

 

"Monsieur le Préfet

Si cette interdiction, aussi absurde soit elle, n’est pas levée, la seule chose qui va se passer, c’est une incitation des plaisanciers à aller se rendre dans les départements limitrophes puisque là bas l’interdiction sera levée, comme pour la pêche. Monsieur le préfet, avec tout le respect que je vous dois cette décision n’a aucun sens. Vous nous demandez de limiter nos déplacements, ce qui parait légitime dans des temps de crises comme ceux que nous vivons. Néanmoins, si l’on reprend bêtement les textes : Même en zone rouge nous pourrons nous déplacer dans un rayon de 100kms de notre domicile à vol d’oiseau sans attestation. Nous pourrons donc nous rendre sans difficultés dans le Jura par exemple ou l’interdiction a été, de manière logique, levée.

Les musées et bibliothèques seront ouverts, bien qu’étant des lieux confinés qui représentent plus de risques, alors que la navigation, elle, impose de fait une distance de sécurité. Sauf si vous souhaitez jouer aux kamikazes, vous ne croisez jamais un bateau à moins d’un mètre. Il est pourtant primordial en ces temps moroses, à l’aube du déconfinement, de se mettre à la place des pêcheurs et des plaisanciers. Pour grand nombre d’entre eux, c’est un exutoire, pour lequel la pratique, si elle est encadrée, ne saurait entraver les règles sanitaires...

Monsieur le Préfet, si vous ne pratiquez pas ces activités, prenez au moins le temps de vous mettre à la place de ceux qui la pratiquent. En réagissant de manière autoritaire, ferme et restrictive, vous allez implicitement inciter les plaisanciers et pêcheurs à utiliser la loi leur permettant de se rendre à 100kms autour de leur domicile, et donc à quitter le département pour aller décompresser de leur confinement dans les départements limitrophes, au risque d’engorger les routes, berges et voies navigables, ce qui serait de fait complètement contre productif. J’en appelle à votre raison, afin que vous réfléchissiez à une réouverture, quitte à imposer une navigation à une seule personne par bateau par exemple.

Monsieur le Préfet, la Saone est vaste, possède de vastes berges. N’allons pas imaginer que les pêcheurs vont s’entasser au même endroit, à moins d’un mètre les uns des autres... si vous pratiquiez la pêche, vous sauriez même que d’un point de vue pratique, au niveau des lancers, se placer à 50cm les un des autres, c’est le meilleur moyen de faire des « salades ».

Monsieur le Préfet, avec tout le respect que nous vous devons tous, soyez pragmatique, si vos administrés peuvent dès lundi se retrouver jusqu’à 10 personnes, s’entasser dans des grandes surfaces, en bibliothèque et autres musées, il est sûrement moins risqué de pratiquer seul son activité préférée. N’oublions pas que notre beau département porte le nom de deux des plus grands cours d’eau de France. Il ne font donc pas omettre qu’ils sont la pierre angulaire de loisirs de nombre d’entre nous. Espérant que vous tiendrez compte de ces arguments qui sont simples et plein de bon sens".

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche