Politique

MUNICIPALES - Inauguration samedi du local de campagne d'Ensemble Chalon

Samedi, en fin d'après-midi, Alain Rousselot-Pailley et la liste Ensemble Chalon inauguraient leur local de campagne, en présence de nombreux invités, parmi lesquels figurait l'ancien maire de Chalon-sur-Saône, Dominique Perben. Plus de détails avec Info Chalon.

Alain Rousselot-Pailley, candidat investi par La République en Marche (LREM) à Chalon-sur-Saône pour les municipales de mars prochain et tête de liste d'Ensemble Chalon a inauguré ce samedi 22 décembre, à 17 heures 30, sa permanence de campagne, située au 20 Rue aux Fèvres.


L'inauguration de la permanence fait suite à un travail mené sur le terrain par l'équipe d'Ensemble Chalon, qui, depuis septembre, va à la rencontre des Chalonnaises et des Chalonnais en porte à porte afin de proposer «un programme qui répondra à leurs attentes et pourra offrir une nouvelle ambition sociale, écologique et économique à Chalon».


«Ce travail de co-constrution sur le terrain se poursuivra en parallèle de ce nouvel espace qui offrira aux chalonnaises et Chalonnais la possibilité de rencontrer l'équipe d'Ensemble Chalon», nous explique un des responsables de la communication.


Le chef de file d'Ensemble était accompagné de Dominique Perben, l'emblématique maire de Chalon-sur-Saône pendant 19 ans, venu apporter son soutien au candidat, et qui s'était prêté au jeu du bain de foule, dans les rues de notre ville, serrant des mains et faisant la bise tout le long du parcours qui le menait à la permanence de campagne.


Et c'est à un Alain Rousselot-Pailley, combattif et fermement résolu à remporter ces élections mais conscient de ce difficile défi à relever, auquel l'assistance à eu à faire.


«Mettre la mixité des idées, la co-constrution et l'écoute au service de l'élaboration d'un projet pour servir notre ville et les Chalonnaises et Chalonnais. Un projet ambitieux écrit par et pour ses habitants pour fixer un cap pour l'avenir de Chalon-sur-Saône.


Pour écrire cette nouvelle page commune. Nous devons rassembler.


Rassembler les forces vives de notre ville, rassembler des idées,rassembler des talents. Afin de pouvoir en mars prochain, rassembler Chalon!


Ce rassemblement, je suis le seul à pouvoir le réaliser», dit le candidat LREM aux municipales, entouré des nombreux bénévoles de la campagne, avant de céder la parole à Dominique Perben.


«Nous avions construit à une époque, un Chalon pour tous. Ce Chalon, il est un peu maltraité aujourd'hui. J'ai d'ailleurs pris la parole pour dire que je n'était pas d'accord avec quelque chose qui avait été fait par le maire actuel. Je ne l'ai fait qu'une fois, mais là ça me paraissait toucher à l'essentiel, c'est-à-dire aux valeurs républicaines. Aujourd'hui, je pense qu'il est nécessaire de tourner la page pour retrouver cet esprit Chalonnais», dit l'ancien ministre et député de Saône-et-Loire.


Étaient également présents, Raphaël Gauvain, député de la 5ème circonscription de Saône-et-Loire et Sylvain Comparot, candidat soutenu par LREM à Dijon (Côte-D'Or).

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche