Société

La surveillance des réseaux sociaux contre la fraude fiscale passe un cap à l’Assemblée

Au mois de septembre, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) avait tiré à boulet rouge sur ce projet, dénonçant son caractère très intrusif dans la vie privée des internautes. Cela n’a pas freiné les députés de la commission des finances.

lire l'article sur Le Monde 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche