Société

Derniers jours pour répondre à l’enquête nationale “Parlons-vélo”

Que serait une campagne électorale sans sondage? Même si les instituts ont de plus en plus de mal à “prédire l’avenir”, voir même à donner une tendance; VéloSurSaône ne s’intéresse qu’à un seul: l’état cyclable ressenti par les habitants du Grand Chalon. Ce sondage a débuté le 9 septembre dernier et se terminera dans quelques jours, le samedi 30 novembre, à minuit.

Communiqué de presse de Vélo sur Saône

Pour ce sondage, personne ne va appeler les chalonnais sur leur téléphone depuis une “plateforme”, personne ne va les harceler de mails lancé par un robot. Ce sondage, à la demande de la FUB, Fédération des Usagers de la Bicyclette, est libre de participation pour chaque citoyen. L’objectif est d’obtenir qualitativement un “ressenti” cyclable, et plus il y aura d”expressions émises, plus ce ressenti sera à la mesure de la réalité, sans jugement faussé par des “ayatollahs de la piste cyclable à tout prix”. Vous comprendrez donc l'intérêt que porte VéloSurSaône, association d’usagers de la Bicyclette, pour obtenir une participation décente et remarquable à cette deuxième édition du “Baromètre des Villes Cyclables”, qui s’adresse à toute personne, cycliste (ou pas) actuel et potentiel, quel que soit l’âge, le genre ou la fréquence du déplacement!

Lors de l’édition de 2017, plus de 320 chalonnais s’étaient exprimés. Les résultats parus en mars 2018, ont fait apparaître les attentes de ces personnes. Sont elles comblées deux ans après?
A moins d’une semaine de la clôture de ce sondage, Chalon-Sur-Saône est dans le top10 des villes de sa catégorie par la participation. Déjà plus de 300 cyclistes de Chalon se sont exprimés.Et que pensent les 45.150 autres habitants de Chalon sur la cyclabilité de leur ville?

Chères chalonnaises et chers chalonnais, en tout juste 5 minutes, vous répondrez à une série de questions classées en cinq catégories : ressenti général, sécurité, confort, importance accordée par la ville au vélo, et enfin stationnement et les services liés au vélo. Les résultats sont anonymes et paraîtront début février 2020.

Ce ”Baromètre des Villes Cyclables” n’est pas un sondage électoral, mais citoyen. Il est encore moins un gadget farfelu: Basé sur le modèle allemand éprouvé du FahrradKlima-Test, il s’intègre dans un projet global de l’EuropeanCyclingFédération(ECF)etestaussisoutenuparleministèredelaTransitionÉcologiqueet Solidaire et par la Délégation de la Sécurité Routière. C’est donc un formidable outil de mesure qu’il faut saisir maintenant, avant qu’il ne soit hors d’atteinte dans quelques jours.

L’adresse du site pour répondre à l’enquête c’est

page1image3845440

barometre.parlons-velo.fr 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche