Société

À cause du coronavirus, les routiers se disent "traités comme des pestiférés"

“Depuis plusieurs jours, les témoignages désespérés de conducteurs mais aussi de tout le personnel et des chefs d’entreprises s’accumulent dans le secteur du transport et de la logistique”, déploraient dans un communiqué commun, publié ce jeudi 19 mars, plusieurs fédérations patronales du transport routier et de la logistique.

Les entreprises du Transport routier de marchandises et de la Logistique organisent la solidarité pour les conducteurs. #OnRoulePourVous !

Alors que le pays vit son troisième jour de confinement, le rôle indispensable des acteurs du transport routier de marchandises et de la logistique n’a jamais été aussi évident. Au- delà de l’alimentaire bien entendu, tout le reste de l’approvisionnement du pays repose sur eux. Pourtant, les difficultés actuelles sont très nombreuses. Parmi elles, les conditions de travail notamment des conducteurs. Si le Gouvernement a donné un signal clair en ce sens, les entreprises, conscientes de l’urgence sur le terrain, s’organisent pour ouvrir leurs portes à tous les conducteurs qui en ont besoin.

Face à cette crise sanitaire sans précédent, les acteurs du transport et de la logistique ont réaffirmé leurs engagements pour assurer la continuité d’approvisionnement de tout le pays. Indispensable à la gestion de la crise actuelle, les marchandises et les produits, essentiels à la vie de tous, doivent continuer d’être acheminés partout en France.

Pourtant, depuis plusieurs jours, les témoignages désespérés de conducteurs mais aussi de tout le personnel et les chefs d’entreprises s’accumulent dans le secteur du Transport et de la Logistique. Fermetures des aires de repos, impossibilité d’accéder aux sanitaires et aux douches notamment chez certains clients, absence de restauration, mise à l’arrêt injustifiée par les forces de l’ordre... Alors même qu’ils remplissent une fonction essentielle pour la nation, ils s’en sentent les parias.

La profession interpellait dès mardi le Gouvernement sur ce sujet. Hier, un signe fort a été donné avec le soutien officiel du Secrétariat d’Etat aux Transports ainsi que celui du Ministère de la Transition écologique et solidaire. Des instructions très claires ont été données : libre-circulation de toutes les marchandises, ouverture de toutes les stations- services sur les autoroutes, accès aux sanitaires, etc. et les organisations professionnelles espèrent qu’elles seront appliquées partout en France sur le terrain.

Si on constate une amélioration, l’urgence reste trop importante et les entreprises entendent se mobiliser aux côtés de leurs conducteurs. La FNTR, l’Union TLF et OTRE ont fait un appel national de recensement des entreprises qui ouvrent et accueillent les conducteurs partout en France. Cette liste sera largement communiquée sur les réseaux sociaux, sites des fédérations, mais aussi groupes Facebook créé par les conducteurs. Un mot d’ordre collectif de solidarité et de respect pour les conducteurs sous la bannière #OnRoulePourVous. Car

n’oublions jamais, si nous avons tout ce dont nous avons besoin aujourd’hui, c’est qu’un conducteur engagé a pris le volant de son camion pour nous l’apporter.

Vous êtes une entreprise de transport qui souhaite s’engager dans cette solidarité, merci de relayer votre message sur tous les réseaux sociaux avec le #OnRoulePourVous et par tous moyens en votre possession pour informer vos collègues.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche