Société

CORONAVIRUS - le chômage partiel moins "généreux" à partir du 1er juin

Actuellement, le chômage partiel permet aux entreprises qui doivent réduire voire arrêter leur activité en raison de la crise sanitaire du coronavirus, de verser une indemnité à leurs salariés dont 84 % du salaire net est prise en charge par l'Etat. Un dispositif qui début avril était estimé par Muriel Pénicaud à près de 20 milliards d'euros pour l'Etat et l'Unédic.

lire l'article sur Le Parisien 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche