CORONAVIRUS - Si les indicateurs «se dégradent», «on n'attendra pas le 2 juin» pour un reconfinement a lancé Jean Castex

Auditionné ce jour à l'Assemblée Nationale, le "Monsieur Déconfinement", Jean Castex a d'ores et déjà prévenu. «Si un certains nombres d'indicateurs se dégradent, on n'attendra pas le 2 juin pour réagir» a-t- il indiqué au cours de son audition parlementaire. Ce nouveau «coup de frein» pourrait en revanche être «territorialisé» avec des reconfinements ciblés sur les clusters où le nombre de cas est anormalement élevé.  

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche