Chalon sur Saône

Frédéric Lenoir, l'art de faire réfléchir

Frédéric Lenoir sera à Chalon-sur-Saône le mardi 27 novembre, pour une conférence qui s’annonce passionnante. Info-Chalon vous propose, en attendant cette date, de jeter un œil à l’un de ses remarquables livres.

« L’Ethique, c’est un traité de mathématiques boursouflé de commentaires répétitifs ». En écrivant cela dans un récent hors-série de Philosophie magazine consacré à Spinoza, Michel Eltchaninoff ne saurait mieux dire que lire L’Ethique n’est pas une entreprise aisée. De fait, se lancer dans la lecture de cet ouvrage, constitue une tâche ardue.

Fort heureusement, face à L’Ethique, il y a plusieurs moyens de s’en tirer pour, à termes, bénéficier des somptueuses lumières de Spinoza sur de redoutables questions, que les hommes se posent depuis longtemps. Suivre pas à pas les méthodes préconisées par Michel Eltchaninoff dans le hors-série précité, est un de ceux-là. Lire l’ouvrage de Frédéric Lenoir, intitulé Le miracle Spinoza, en est un autre.

Philosophe, bon vulgarisateur, Frédéric Lenoir n’a découvert que tardivement la philosophie de Spinoza. Depuis, celle-ci ne cesse manifestement plus de le tarauder, à l’instar de toute personne intellectuellement honnête, une fois qu’elle a croisé la route de celui que Nietzsche considérait comme son « précurseur » (Carte à Franz Overbeck, Sils-Maria, 30 juillet 1881). C’est tellement le cas que Spinoza lui a inspiré l’écriture de ce joli petit essai dans lequel le lecteur peut découvrir qui était ce Hollandais d’origine portugaise et « juif » jusqu’à ce qu’un herem (l’équivalent judaïque des anathèmes des Eglises catholiques et orthodoxes) ne le bannisse de la communauté juive le 27 juillet 1656, tout en se familiarisant avec la puissance d’une pensée atypique.

Sous la plume de Lenoir, qui l’a assurément fréquentée, la pensée de Spinoza ne devient pas simple, mais accessible. Tant et si bien que son livre se lit d’une traite. Surtout, loin d’éluder les contradictions du philosophe et les zones d’ombre de sa pensée, Lenoir les évoque, les dissèque. En ne sombrant ainsi pas dans l’hagiographie, Lenoir fait d’autant mieux s’intéresser à Spinoza. Mieux : en nous laissant plein de doutes et d’interrogations, il donne l’envie d’en savoir plus encore.   

 

A noter dans vos agendas :

Mardi 27 novembre - Conférence proposée par A CHALON ÉVÉNEMENTS

Réservations : Office du Tourisme et des congrès du Grand Chalon - 4 pl du Port-Villiers - 71100 Chalon sur Saône - 03 85 48 37 97 

Les réseaux de billetteries internet et des grandes surfaces : Ticketnet et Fnac/Billetel

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche