Chalon sur Saône

Espace des Arts de Chalon-sur-Saône : 16 candidatures, 1 seul élu !

Son futur directeur présenté à la presse !

Jeudi, à 16 heures, dans la salle de la Rotonde de l’Espace des Arts à Chalon-sur-Saône s’est déroulée la conférence de presse pour la succession, qui prendra effet à compter du 1 janvier 2020, du Directeur actuel de l’Espace des Arts, Philippe Buquet.

Face à la presse, Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, était assisté de Florence Plissonnier, Vice-présidente en charge de la culture, Philippe Buquet, Nicolas Royer, Directeur Adjoint de l’E.D.A, des membres du jury, le Conseil d’Administration et tout le personnel de l’E.D.A.

Extrait du discours de Sébastien Martin : « C’est un moment important pour la vie de ce lieu, de ce lieu assez unique du Grand Chalon, de ce lieu assez unique en Bourgogne-Franche-Comté, puisque je vous rappelle que l’Espace des Arts de Chalon-sur-Saône est la 1ère Scène nationale de la Région de part son rayonnement, ses capacités de production et du public qui le fréquente. On est ici pour vous informer du choix qui a été fait, il y a quelques minutes, par le Conseil d’Administration, que j’ai l’honneur de présider, pour succéder à Philippe Buquet à partir du 1er janvier 2020. C’est le bout d’une procédure qui a été longue puisque dès le lancement de cette procédure de succession qui a commencé en février de cette année, ce sont 16 candidatures qui se sont présentées. Une première réunion du jury s’est réunie pour présélectionner 5 candidatures qui avaient jusqu’à la fin de l’été (23 août), pour présenter un dossier complet [...] Un jury composé de 2 jury du Grand Chalon, à savoir Florence Plissonnier et Patrick Le Gall, Maire de Varennes-le-Grand et Membre du Conseil d’Administration de l’E.D.A, une représentante de la Région, Florence Fluttaz , Vice-présidente de la Région, une représentante du Conseil Départemental à savoir Dominique Lanoiselet , Conseillère Départementale du canton de Givry et moi-même, Président du Conseil d’Administration. De nos délibérations, il a été fait le choix à l’unanimité de retenir la candidature de Nicolas Royer, actuel Directeur Adjoint qui à partir du 1er janvier 2020 deviendra donc le Directeur de l’Espace des Arts [...] Nous avons retenu son projet car il est ambitieux et novateur pour les axes qui sont proposés, notamment le travail sur le but du numérique… c’est un choix important car il fallait choisir quelqu’un qui soit à la fois ambitieux et en même temps respectueux de ce qui s’est fait ici car il faut toujours avoir conscience qu’il y avait quelqu’un avant et qu’il peut y avoir quelqu’un après et que l’objectif, c’est de faire au moins aussi bien voire mieux mais que l’on ne pourra jamais effacer ce que les autres ont fait avant vous […] Je vous remercie ! ».

Nicolas Royer confiait à info-chalon après sa nomination : « J’ai ressenti la nomination de ma candidature avec de la joie, sans euphorie mais en me rendant compte aussi de toute la tâche de travail qui m’attend, qui est grande, parce que la saison 2020/2021 arrive tout de suite derrière, qu’il va falloir travailler rapidement tout en amont afin de construire cette nouvelle saison où le public va nous attendre de pied ferme. Après, j’ai écrit un projet. C’est assez solitaire, il faut donc le découvrir avec une équipe, le découvrir avec le public, avec les artistes … Voilà, je me rends compte de la lourde tâche qui m’attend ! En tout cas, c’était pour moi un vrai désir que de succéder à Philippe Buquet et j’ai d’ailleurs été tout à l’heure devant le Conseil d’Administration quand j’ai appris ma nomination ; Pour citer Salvador Dali qui disait : « La culture de l’esprit se renouvellera par la culture du désir ! ». Moi j’avais plein de désirs donc cela a renouvelé mon esprit et je compte renouveler l’esprit du public ! ».

Pour cette nomination d’une validité de 5 ans renouvelable, voici en détail le projet proposé par Nicolas Royer et qui a été retenu par le jury :                           

« Le projet défendu par Nicolas Royer a retenu à l’assentiment du Grand Chalon, du Ministère de la Culture, de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, de la Région Bourgogne-Franche-Comté et du Département de Saône-et-Loire, a été délibéré favorablement par le Conseil d’Administration de l’EPCC, et se place sous le signe de l'écoute : À l’écoute d’un ensemble de personnalités (artistes, technicien, architecte, géographe, auteurs) qui seront plus étroitement associés à la « fabrique des idées de l’Espace des Arts », afin que cette maison des publics soit aussi pleinement la leur, se traduisant ainsi par des compagnonnages plus longs, plus impliquant, plus étroits. Personnalités associées : Pauline Bureau – auteure, metteure en scène, Benoite Bureau – dramaturge, normalienne, agrégée de lettres, Léna Breban – comédienne, metteure en scène, Justine Berthillot – circassienne, Tatiana Julien – chorégraphe, danseuse, Valérie Jousseaume – géographe, maître de conférences, Aïcha M’Barek / Hafiz Dhaou – chorégraphes, danseurs, Julien Boizard – directeur technique de la compagnie MXM, Nihil Bordure – compositeur, musicien, Nicola Delon – architecte, commissaire d’expositions, Jean-Christophe Folly – auteur, comédien et metteur en scène (Dijon), Collectif Y’a pas la mer – collectif de compagnies locales (Saône-et-Loire), Rachid Kassi - directeur de la Cie TSN (Chalon-sur-Saône) ».

« À l’écoute des publics, auxquels il convient d’offrir une diversité de propositions, au premier rang desquels le théâtre, la danse et la musique, mais aussi le cinéma, les expositions, les arts de la marionnette, le cirque et les arts numériques, capables d’offrir découverte et spectacles de référence au plus grand nombre, en étant particulièrement attentifs à la jeunesse et aux publics éloignés de la culture. Attentif au caractère festif de la culture, ce nouveau projet s’articulera autour de quatre temps forts ˗ Une plateforme de rencontres pluridisciplinaires de jeunes artistes européens, un festival post-écoles (fin septembre), Tous en danse !, un temps fort régional, une danse partagée avec les publics et les structures régionales (novembre), Un temps fort/Un festival de la crèche à l’ado (février/mars), Un temps évènement Un Festival Cinéma Chef Op’ en partenariat avec la Bobine (avril) ˗ et d’un grand évènement forain consacré aux arts numériques. À l’écoute des territoires : parce que s’il importe de faire entendre et de donner à voir à Chalon le meilleur de la création d’aujourd’hui, il importe également de faire écho à la culture locale et régionale, riche de propositions et de talents. Des projets hors les murs et un soutien réaffirmé aux compagnies régionales ainsi qu’une attention plus grande portée au monde amateur permettront une irrigation plus forte et offriront l’opportunité de synergies fécondes avec l’ensemble des acteurs du Grand Chalon ».

« À l’écoute des partenaires culturels et éducatifs locaux, parce que la force d’un réseau capable de partager, concevoir et évaluer, ensemble, des projets collectifs doit l’emporter sur l’isolement et la prise de décision solitaire. Le Conservatoire à rayonnement régional du Grand Chalon, Le CNAREP, la Méandre, la Bobine, le Musée Niepce, l’Ecole Média Art seront étroitement associés à ce projet ».

« À l’écoute du monde de l’éducation avec notamment la création d’une salle de classe – première expérience du genre – aménagée et organisée à l’intérieur même de l’Espace des Arts, qui permettra l’accueil de classes transplantées ».

« À l’écoute, enfin, de son époque, parce que l’ère numérique mérite d’être accueillie tout autant que pensée, parce que de nouveaux défis, écologiques et sociétaux sont à relever et que les artistes ont souvent un regard d’avance sur les mutations de leur temps ».

« Un changement d’esprit, donc, qui ambitionne de célébrer joyeusement et avec imagination une fête de l’intelligence artistique et des sensibilités, pour que l’Espace des Arts reste cette structure de référence, au niveau local comme au niveau européen, ouverte à la diversité du monde, de ceux qui en parlent et de ceux qui l’habitent. Un théâtre agora, où l’on se retrouve pour vivre, échanger et débattre ». 

  

Nicolas Royer est nommé directeur de l’Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône annonce le Conseil d’administration de l’Établissement Public de Coopération Culturelle le 3 octobre 2019. Il succèdera au 1er janvier 2020 à Philippe Buquet en poste depuis 2002 ayant fait valoir ses droits à la retraite. Homme de Théâtre et de Culture, Nicolas Royer a été Directeur adjoint – Administrateur de l’Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône de 2015 à 2019. Auparavant, il a été Administrateur du Théâtre Dijon Bourgogne – Centre Dramatique National, Dijon (2008-2014), Administrateur de l’Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône (2006-2008), Administrateur du Jeune Théâtre National – Paris (20012005) et Administrateur du Festival Nuits de Champagne – Troyes (1997-2001). Son parcours est également marqué par ses engagements professionnels. Il est actuellement Délégué régional BFC du SYNDEAC, Membre du comité d’experts théâtre Bourgogne-Franche-Comté, Président du Collectif MxM (Cyril Teste), Vice-président de La Maison Jacques Copeau (Pernand-Vergelesses).

Le photoreportage info-chalon.com

J.P.B   

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche