Chalon sur Saône

Le bassin de rétention des eaux pluviales dans le quartier de la sucrerie en cours d'extension

Les travaux d'un coût d'un peu plus de 671 000 euros seront terminés au début du mois de décembre.

Des études d'ingénierie confiées à Artélia, pour la Direction de l'Eau et Assainissement du Grand Chalon, ont mis en évidence que le système de gestion des eaux pluviales du quartier, avec les projets de construction déjà réalisés et ceux en cours de réalisation, était suffisamment dimensionné pour absorber une pluie de temps de retour 10 ans (ou décennale) mais au-delà, des débordements modérés apparaissent pour une pluie de retour 20 ans et des débordements importants pour une pluie de retour 30 ans (qui deviendra plus fréquente avec le changement climatique).

 

Le dimensionnement des ouvrages de gestion des eaux pluviales doit en effet tenir compte :

  • de la pluviométrie (dont les événements exceptionnels)
  • du coefficient de ruissellement
  • de la surface totale de captage
  • de la surface imperméable de captage

Avec l’aménagement du quartier de la sucrerie, l’arrivée de nouvelles activités, de nouveaux habitants, il a été décidé de réaliser un nouveau bassin de stockage de 620 m3 qui soit capable d'absorber une pluie de temps de retour 30 ans de 2 h sans qu'aucun débordement ne soit constaté.

Le bassin n°3 existant, comprenait un volume de 280 m3 et faisait partie d'un ensemble de 3 bassins, créés lors de l'aménagement de la zone. 

Les échanges préalables du Maître d'œuvre avec les services de la Police de l'Eau (DREAL Auvergne Rhône Alpes) ont permis d'obtenir l'accord du service instructeur sur le dossier de déclaration dans les délais réglementaires, sans incidence pour l'enchaînement des chantiers (aménagement de la cité du Numérique).

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche