Givry

Point d 'étape sur les chantiers municipaux givrotins, en cours et à venir

Info-Chalon.com a profité de l'entrevue, que nous a accordée Juliette Métenier-Dupont, Maire de Givry, pour évoquer les travaux de rénovation du centre bourg, pour lui demander de nous présenter les autres projets de la commune.

Le changement de la signalétique

L'édile givrotin nous informe que « la signalisation actuelle n'est plus conforme aux préconisations données par le Centre d’études sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques (CERTU) ». La commune va donc devoir renouveler l'ensemble de sa signalétique d'information locale (SIL)

Dans ce cadre, elle a lancé une concertation avec l'ensemble des parties prenantes givrotines, à savoir l'Union des Commerçants et Artisans de Givry (UCAG), l'Organisme de défense et de gestion (ODG) qui représente les viticulteurs givrotins, les chambres d'hôte, les professions libérales, les entreprises de la zone d'activité des Pièces Bourgeoises...

L'ODG a déjà fait part de son accord, en sachant que dans le cadre d'une harmonisation de la signalétique sur la Côte chalonnaise, les plaques des viticulteurs givrotins seront semblables à celles qui ont déjà été installées sur Mercurey et Rully.

L'échéance que s'est donnée la Municipalité pour que l'ensemble des nouvelles SIL soit installé est la fin d'année 2019


La gestion des eaux de ruissellement

L'objectif de ce projet est de prévenir les inondations, en ayant une action coordonnée sur le bassin versant de la commune.

Une étude sur le ruissellement a été réalisée par le Grand Chalon et présentée à la Région Bourgogne Franche-Comté. Cette dernière a accepté de contribuer à ce projet à hauteur de 300 000 euros, dont le règlement sera étalé sur 4 années. Ces fonds viendront se rajouter aux 400 000 euros, qui ont été débloqués sur 2019 par le Grand Chalon, pour construire des ouvrages.

95% des travaux à réaliser le sont sur des terrains privés, dont 80% sont des parcelles de vigne. Et dans ce cadre, Juliette Métenier-Dupont « se réjouit de l'avancée des travaux, qui sont actuellement menés avec l'ODG ». 

Il reste toutefois un point d'interrogation, lié à la qualification du Farlan par la Direction Départementale des Territoires (DDT). Car «si ce dernier est considéré comme un cours d'eau, le projet va rentrer dans le cadre de la Loi sur l'eau, ce qui nécessitera le montage d'un dossier et un temps d'instruction supplémentaire».

 
Le Projet « Ruches en ville »

Juliette Métenier-Dupont tient particulièrement à ce projet. Elle estime en effet que « les abeilles sont des insectes aussi passionnants qu'utiles ». D'ailleurs, elle se plaît à citer Einstein, qui aurait dit « le jour où il n'y aura plus d'abeilles, les humains n'auront plus que 4 années à vivre ».

L'objectif est de démontrer, aux enfants et aux adultes, au travers d'un projet pédagogique, la nécessité de préserver les abeilles, par une gestion raisonnée de nos espaces verts, jardins et cultures.

6 ruches seront implantées, deux par deux, dans les jardins de la bibliothèque et de la Résidence autonomie, et sur le lieu-dit « Les carrières rouges ». Elle seront entretenues par des employés municipaux, qui ont été formés à cette activité, et qui pourront s'appuyer sur un parrain, qui n'est pas encore officiellement désigné.

La pose de ces ruches devrait se faire à l'occasion de la fête nationale des abeilles, « les Api days », qui se déroulera du 10 au 15 juin et dont le thème sera cette année « l'abeille, première ouvrière de France »

 


--
Hervé Delaney

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche