Culture

Auditorium comble pour le concert de printemps de l'Estudiantina de Chalon-sur-Saône

Hier après-midi, avait lieu le concert de printemps de Chalon-Estudiantina, association pour la promotion de la mandoline, à l'Auditorium du Grand Chalon. Résumé avec Info-Chalon de ce moment qui connaît, chaque année, un succès qui ne s'est jamais démenti.

Le traditionnel concert annuel et gratuit de l’orchestre à plectre* Chalon-Estudiantina se déroule habituellement en hiver, à l’Auditorium du Conservatoire. Cette année, il avait lieu, sous la direction de Merwan Djane et Lionel Egremy, ce dimanche 12 mai, à 16 heures.


L'association, qui fête ses 123 ans, avait ainsi plus de temps pour préparer en compagnie des musiciens de BMandolines de Belfort, un programme plus ambitieux comme une invitation musicale au voyage dans divers pays, de l'Italie, à l'Espagne, en passant par l'Irlande ou Cuba, pour ne citer qu'eux.

Chalon-Estudiantina est une formation composée de mandolines, mandoles, guitares et contrebasse.


La présidente de l'association fondée en 1896, Anne-Marie Picoche, ouvrait le concert en remerciant la municipalité et le Grand Chalon pour leur soutien, témoignage de l’intérêt porté à Chalon-Estudiantina. Notons la présence dans l'assistance de Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône et de Jacqueline Gaudillère, conseillère municipale déléguée chargée des relations avec les clubs d'Anciens.


Au programme, pêle-mêle, Sonata VI (Allegro di moto con brio) de Valentin Roeser, les Nuits Florentines (Valse) de Mario Maciocchi, la Suite Armorique (Danse Vannetaise, Son Ar Chistr) de Harry Jager, Sketch Book (Warm Up - Allegro, Funeral for Jaws - marcia funebre, Lullaby for a blind cat et Remember Gopak) et Danza Cubana Op. 67 de Dominik Hackner, le Paseo (Andantino) d'Erik Marchelie, la Grenade Morisque (Grande fantaisie) de Matias Marquez Garcia, Planxty O' Carolan (Introduktion, Lannigan's Ball, Planxty Maguire, The wind from the South, The Princess Royal, Down by the Sally's Garden et Irish Washerwoman Jig) de Bruno Szordikowski et les Trois danses slaves d'Anton Dvorak.


Ce concert fut également l'occasion de découvrir pour la toute première fois en public, une composition originale de Merwan Djane, intitulée «Du Miroir au Portrait».


Plus de 300 personnes ont assisté à ce concert de printemps de Chalon-Estudiantina. Certaines personnes ont même assisté au concert sur les marches tant il était difficile de trouver une place libre.

 

* Du latin plectrum issu lui-même du grec ancien πλῆκτρον [pléktron] qui désignait à la base un stylet pour pincer les cordes de la lyre, le plectre est un petit accessoire que l’on tient entre le pouce et l’index pour jouer de certains instruments à cordes, plus connu, de nos jours, sous le nom de médiator.

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche