Opinion de gauche

"Les vautours se régalent !" pour Océane Charret-Godard

L'élue du conseil régional de Bourgogne-Franche Comté dénonce l'utilisation des événements dijonnais.

"Ces derniers jours à Dijon, des groupuscules se sont mis en scène avec une violence inouïe. L’heure est à l’apaisement, au respect des forces de l’ordre et au soutien des habitant.e.s des Gresilles. Pendant que le Maire de Dijon, François Rebsamen, gère cette situation avec une grande responsabilité, les vautours locaux de la droite extrême aux vautours régionaux et nationaux d’extrême droite se réveillent. Ils s’agitent. Ils acèrent leurs commentaires usant amalgame et démagogie. Les premiers pour des petits gains électoraux, les autres pour dépecer le pacte républicain en manipulant la peur et la haine à des fins politiques.
Elue dijonnaise et régionale, présidente de 2 structures qui s’engagent chaque jour pour le service public de proximité aux Grésilles, j’en appelle au discernement plutôt qu’à l’amalgame entre les quartiers et les groupuscules. La réalité est différente : les femmes et les hommes des Grésilles aspirent à vivre en paix. J’en appelle aussi à la mesure plutôt qu’à la démagogie. Non Mme Le Pen, Dijon et Dijon Métropole n’abandonnent pas leurs quartiers. Avec François Rebsamen nous sommes aux côtés des habitant.e.s en renforçant les services publics, en menant une politique de renovation urbaine, d’accès à la culture et aux loisirs.

Alors plutôt que d’allumer des contre-feux, posez-vous Mme Le Pen. Mieux vaut pour notre ville et notre pays « un vautour dans la main que 2 qui volent ». Conservez vos forces pour gérer vos problèmes avec la justice".

 

Annonces