Chalon sur Saône

Les Communistes du Grand Chalon proposent mardi un atelier contre la fracture numérique

Mardi après-midi, les Communistes du Grand Chalon vous proposent un atelier pour découvrir et installer gratuitement un système alternatif à Windows basé sur la coopération. Plus de détails avec Info Chalon.

On entend souvent : «Mon ordinateur rame, il est lent, il est trop vieux, il faut que j'en achète un neuf...».


Erreur! Vous êtes victimes de l'obsolescence programmée.


Pourquoi?


Votre machine est équipée à la base d'un système Windows de Microsoft. Vous savez ce truc qui vous demande sans arrêt des mises à jour soit disant pour votre sécurité...Or ces mises à jour, voir les migrations vers une nouvelle version du système alourdissent la charge mémoire. Au bout du compte, c'est comme si une petite voiture se retrouvait à tirer une grosse caravane. Elle n'avance plus. Alors vous décidez de changer d'ordinateur et avec vous paierez le dernier système d'exploitation Windows. «C'est comme ça que Bill Gates, le PDG de Microsoft est devenu l'un des hommes les plus riches du Monde. Il n'est pas le seul».


En effet, selon ZDnet, son concurrent Apple a même écopé de 25 millions d’amende pour avoir ralenti ses iPhone avec les mises à jour.


Mardi 21 juillet, de 15 heures à 19 heures 30, au 30, Rue Théodore de Foudras, à Chalon-sur-Saône, les Communistes du Grand Chalon vous proposent un atelier pour découvrir et installer un système alternatif à Windows de Microsoft, à savoir Linux Ubuntu.


«C'est gratuit, plus rapide, plus sûr, plus libre, plus écologique et plus juste socialement car basé sur la coopération et non l'appât du gain», précise la section locale du Parti communiste Française (PCF).


La fracture numérique est une question politique


La fracture numérique s'est fait particulièrement ressentir pendant le confinement entre les familles avec enfants scolarisés qui disposaient :


■ d'un accès à internet ou pas
■ d'une liaison haut débit ou pas
■ d'ordinateurs et d'imprimantes ou qui n'avaient qu'un smartphone
■ d'une formation informatique ou qui ont appris sur le tas.


Selon Jean-Michel De Almeida, co-secrétaire de la section du Parti Communiste Français du Grand Chalon et membre du Comité exécutif de la Fédération du Parti Communiste de Saône-et-Loire, «la question de l'accès au numérique accessible à tous est une question politique qui ne peut-être laissée au marché capitaliste et encore moins aux multinationales du numériques qui ne pensent qu'à faire du fric sans payer d'impôts en France. C'est pourquoi le PCF du Grand Chalon vous explique en quoi utiliser les logiciels libres c'est s'engager vers un changement de société».


À partir du noyau de base Linux, créé par en 1991 par Linus Torvalds, les communautés de programmateurs ont développé différentes version adaptées à la puissance de votre ordinateur et à vos goûts personnels. Il existe des versions peu gourmandes en mémoire mais tout aussi efficaces qui vous permettrons de faire tourner votre vieux coucou pour les tâches habituelles (bureautique, internet, musique, photo...). Les Communistes du Grand Chalon proposent d'installer la version Xubuntu, l'occasion de cet atelier.


La plupart des versions Linux sont livrées avec un pack de logiciels libres (traitement de texte, tableur, navigateur internet, logiciel musique, vidéo...). Il existe une logithèque en ligne qui pourra répondre à tous vos besoins, y compris l'installation d'imprimantes.


Avec une connexion Internet, un clic, un mot de passe et c'est installé!


Le co-secrétaire de la section locale du PCF nous rappelle que Linux est un système plus sécurisé que Windows, Il en veut pour preuve, comme l'indique le Journal du Net, qu'il équipe 90% des serveurs informatiques des sites web dans le monde.


«Avec Linux on peut se passer d'un antivirus et ainsi libérer de la puissance pour les autres tâches. Pourquoi? Tout simplement parce que si vous voulez modifier le système ou installer de nouveaux programmes, il vous faudra taper votre mot de passe. Ce mot de passe, il n'y a que vous qui le connaissiez», poursuit Jean-Michel De Almeida.


Ce dernier nous explique, par exemple, que, selon Numérama, la ville de Nantes a économisé 1,5 millions d'euros et Rennes en s'engageant sur le même chemin espére en gagner 500 000. Par ailleurs, la Gendarmerie a économisé plusieurs millions d'euros avec l’adoption d’Ubuntu, la solution Linux que vous proposent de découvrir les Communistes du Grand Chalon.


«La liberté nécessite un peu d'effort, mais après, c'est tellement mieux, tellement plus facile! En prime, c'est écologique, on n'enrichit plus une caste de milliardaires et on peut aider financièrement les communautés qui créent les logiciels libres en donnant en fonction de ses moyens. En plus, c'est vous le véritable maître de la machine! Bref, vous avez encore sans doute beaucoup de questions sur Linux, alors venez nous retrouver le 21 juillet pour une petite démonstration», conclut-il.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche