Châtenoy le Royal

Des jeunes s’investissent de façon artistique pour la commune

Le chantier 2020 a permis à des jeunes de 14 à 17 ans, résidant sur la commune et investis dans la vie de l’Espace Royal Jeunes, de mettre en valeur un mur de l’école maternelle Cruzille, ce du 27 au 31 juillet 2020.

A partir de 14 ans, les jeunes sont demandeurs de « jobs d’été ». Cependant, il est difficile pour eux d’intégrer le monde du travail à cet âge là. Les chantiers jeunes sont l’opportunité pour eux d’acquérir une première expérience professionnelle et d’appréhender les modalités du monde du travail : horaires, respect des consignes, du chantier, des encadrants. 

A travers ces chantiers, les jeunes peuvent mettre en avant leurs compétences et développer leur confiance en eux ainsi qu’une réelle satisfaction personnelle. Rémunérés sous forme de chèques cadeaux, ces chantiers permettent aussi à certains jeunes de participer aux activités proposées par l’Espace Royal Jeunes (ERJ), à moindre coût.
Ces chantiers permettent aussi d’améliorer le cadre de vie de la collectivité : rénovation de l’ERJ, débrousaillage, valorisation du patrimoine communal… Cette année, les jeunes se sont investis dans la valorisation d’un mur jouxtant l’école maternelle du groupe scolaire Cruzille, mur régulièrement tagué et à la vue des enfants et des familles venant au groupe scolaire.

Un chantier Jeunes avec des objectifs

En sensibilisant les jeunes aux actes citoyens, environnementaux pour leur commune, tout en organisant un temps de travail collectif, cela permet aux jeunes d’acquérir un « savoir faire » ou d’aller à la découverte d’un champ de métier tout en améliorant le cadre de vie collectif, est un des objectifs recherchés.
Cette action permet de développer les notions de citoyenneté à travers une activité éducative, mais aussi de valoriser le potentiel artistique des jeunes, tout en stimulant la créativité des jeunes avec le coté artistique que peut représenter l’art du graffiti dans un contexte légal.

Une fresque aux couleurs végétales

« Châtenoy-le-Royal, une ville à la campagne », le choix de la fresque s’est ainsi porté naturellement sur une représentation de Cote chalonnaise en arrière plan et d’un champ de coquelicots et une abeille en premier plan.
Durant cinq jours les jeunes se sont attelés à ce travail artistique sous la conduite d’un graffeur professionnel Snare One, déjà intervenu lors de la valorisation de la station de pompage route de Givry en 2017.
Bien évidemment encadré par un animateur de l’ERJ, l’énergique et pédagogique Said Fergani, les 10 jeunes ont pu réaliser cette oeuvre qui a été largement félicité par les élus de la commune, les services techniques de la ville ainsi que l’encadrement Animation du CCAS Arc en Ciel, tous cachés derrière leurs masques pour la circonstance ( consignes sanitaires obligent), mais reconnaissables malgré tout.
A découvrir en ce promenant dans le quartier de Cruzille.

JC Reynaud

Annonces