Présentation de la deuxième cuvée Jamait, qui sera mise en vente ce week-end, au profit de l'association « Grand dire »

Après avoir donné un concert privé l'après-midi, sur lequel Info-Chalon.com reviendra très prochainement, Yves Jamait a parrainé hier soir, à la Cave de Bissey, la présentation de la cuvée qui porte son nom, et a procédé au tirage au sort du gagnant du tableau, qu'il a offert à l'association

 

Voilà 18 ans qu'Yves Jamait, artiste dijonnais, parraine l'association « Grand dire », qui a été créée pour venir en aide à Tituan Poincin, qui souffre depuis sa naissance d'une maladie auto-immune non identifiée.

Selon Titouan « Cette maladie me grignote petit à petit et finira par me bouffer » Aujourd'hui, il nous confie, malgré sa timidité, « qu'il n'a pas trouvé de médecin capable de le soigner et qu'il ne bénéficie plus vraiment d'un suivi médical... »

 

 

Cette collaboration a commencé en 2001 par un message qu'a envoyé Michèle Poincin, Maman de Tituan, à Yves Jamait, pour lui dire que son fils malade, passait son temps à écouter en boucle une des chansons de son premier album, intitulée « Descends les poubelles ».

 

Depuis Yves Jamait n'a cessé de soutenir cette cause et l'association « Grand Dire », par l'organisation de concerts. De plus, depuis 10 ans, il contribue fortement au bon déroulement du Festival « Grandir en Zik », qui se tient à Longvic, en Côte d'Or.

 

Et depuis deux ans, à la demande de Michèle Poincin, qui souhaitait organiser un autre événement en Saône et Loire, où elle vit depuis 5 ans, il offre à l'association une des peintures qu'il a réalisées.

Celle-ci est mise en vente au profit de « Grand Dire », et on la retrouve sur l'étiquette des bouteilles de la Cuvée Jamait, qui est élaborée par la Cave de Bissey.

 

Après « L'homme à la canne » l'année dernière, qui avait été vendu aux enchères lors du Festival « Grandir en Zik », le tableau mis en en vente cette année s'intitule « L'homme au Chapeau ».

Comme le festival, qui devait fêter ses 10 ans cette année, n'a pu avoir lieu pour cause de Covid, la vente aux enchères a été remplacée par un « pot commun » sur internet, qui a rapporté près de 2000 euros à l'association.

Hier soir, Yves Jamait a procédé à un tirage au sort parmi les personnes qui ont versé plus de 10 euros sur cette cagnotte. et c'est Sylvie Meunier, qui est repartie avec cette œuvre magnifique.

 

 

Quant à la cuvée, il s'agit d'un Bourgogne Côte chalonnaise, du millésime 2018, qui d'après Frédéric Mazille, responsable commercial de la coopérative de Bissey, est issu d'une sélection des meilleurs Pinots, présente une belle amplitude, et peut se garder jusqu'à 6 ans.

 

Pour lui, « la coopérative défend les mêmes valeurs que l'association, à savoir le partage et le maintien d'un lien social. Il était donc tout naturel que nous nous retrouvions pour aider et soutenir les familles des enfants malades. »

 

Les 500 bouteilles sont en vente ce week-end à la Coopérative de Bissey au prix de 10 euros. 4,5 euros seront reversés à l'association, ce qui devrait générer un apport de plus de 2 200 euros.

 

 

Les sommes qui seront récoltées lors de ces deux opérations permettront à l'association de poursuivre le soutien qu'elle apporte aux enfants malades, en finançant des séances d'équithérapie, un suivi psychologique, dans le cadre sa méthode dite “des 3 i”, des séjours de répit pour les familles, etc...

Malheureusement, l'annulation du festival 2020 ne permettra pas à l'association d'aider cette année un nouveau jeune, comme elle en avait pris l'habitude ces dernières années.

 

 

En pratique :

Cave de Bissey ouverte samedi de 9h à 14 h et de 14h à 19h et dimanche de 14h à 18 h. Téléphone 03 85 92 12 16

Pou tout renseignement sur l'association « Grand dire » : 06 11 85 45 22

 

 

 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche