Sortie pédagogique sur les abeilles pour le CCAS de Châtenoy-le-Royal

Belle initiative du CCAS que cette sortie pédagogique sur les abeilles domestiques au rucher partagé d’Oslon qui a ravi petits et grands

Le CCAS avec ses animations Familles et séniors permet aux habitants(es) de la commune de se retrouver pour différents ateliers. Séverine et Bérangère animatrices de ces ateliers ont conduit ce mercredi après-midi une vingtaine de personnes au rucher partagé d’Oslon pour découvrir la vie des abeilles et les différentes plantes et arbres mellifères de ce milieu naturel. C’est sous un ciel clément que Yves Rondelet apiculteur et président de l’ONG Apiculteurs sans frontières, Pierre Cambazard apiculteur et Pierre Jacquin de l’association ̏ une autre économie pour une autre terre˝ ont accueilli petits et grands sur cette parcelle acquise il y a presque 20 ans au milieu de la forêt.

Pour bien comprendre le rôle des apiculteurs et des associations d’apiculture Yves Rondelet a commencé par donner des informations sur les trois entités que sont Apithalie, Apiculture sans Frontières et Une autre économie pour une autre terre. Ces associations tirent aujourd’hui la sonnette d’alarme pour la protection des abeilles. Pour que chaque participant puisse profiter au mieux des explications, deux groupes ont été formés passant alternativement des abeilles aux plantations.

Le premier est resté avec Yves Rondelet qui a parlé surtout des abeilles. 

Il a expliqué pourquoi les abeilles sont indispensables à l’équilibre de notre écosystème, pourquoi, si elles venaient à disparaitre, il n’y aurait plus ou pratiquement plus de fruits car les butineuses pollinisent (fécondent par le pollen) les fleurs des arbres, pourquoi l’activité apicole s’était développée afin de permettre à des familles pauvres d’améliorer leur revenu. Il a aussi insisté sur le rôle des ruchers partagés dans la protection des abeilles et leurs actions pédagogiques.
Il a répondu aux questions concernant surtout le mode de vie dans les ruches, la durée de vie des abeilles et de la reine, le volume de miel produit par une ruche, l’essaimage d’une partie de la ruche.
Il a précisé que ce n’était pas la meilleure saison pour une visite car les abeilles vont rentrer en période de repos et pour les laisser tranquilles les apiculteurs n’ouvrent plus les ruches.

L’autre groupe avec Pierre Cambazard, visitait les plantes et les arbres mellifères qui s’étendent sur près d’un hectare. Tilleuls, noisetiers, groseilles, maraichage bio font le bonheur des abeilles. Les 120 noisetiers plantés en 2017 sont gérés par l’association ̏Une autre économie pour une autre terre˝. L’association espère pouvoir dans quelque temps récolter les noisettes et grâce au miel produit faire du nougat.
A la fin de la visite, Yves a invité les participants à une dégustation de différents miels : miel de tilleul, miel toutes fleurs, miel de châtaigniers et miel récolté sur le toit de la salle Marcel Sembat de Chalon sur Saône. Les miels les plus doux ont fait l’unanimité et ont été les plus appréciés.

Les personnes présentes ont toutes été satisfaites de cet après-midi et espèrent une autre visite pour voir l’ouverture d’une ruche et la récolte du miel.


C.Cléaux

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche