Applications drive saturées, hypermarchés pris d'assaut... l'heure est à la panique générale

Partout sur le territoire hexagonal, les scènes se sont multipliées tout au long de la journée de mercredi.

Il suffit d'interroger le personnel des supermarchés pour comprendre qu'ils auront été mis à dure épreuve ce mercredi. Pour les utilisateurs des drive et autres commandes en ligne, il aura fallu prendre son mal en patience avec des système qui ont été tout simplement submergés par les demandes, alors que le Président de la République est appelé à prendre la parole ce mercredi soir à 20h. Même son de cloche dans les supermarchés avec une très forte affluence dès les premières heures de la journée, et des réflexes identiques à ceux du confinement de printemps : des achats par kilos de farines ou de papiers-toilettes pour ne citer que ces deux produits qui resteront emblématiques du confinement. 

Pour rappel, il n'y a aucun problème d'approvisionnement en France, et le confinement ne fermera pas les enseignes dites essentielles, c'est à dire toutes celles dédiées à l'alimentaire en dehors des bars et restaurants. Un message qui sonne comme un coup d'épée dans l'eau au regard des comportements de nos compatriotes qui sont entrés dans une phase quelque peu irrationnelle. 

Restons zen, la panique n'est en aucun cas le gage d'une meilleure sortie de crise !

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche