Toujours plus de sécurité pour les cyclistes aux Près Saint Jean

On le sait pertinemment, en vélo, la difficulté en ville, c'est de trouver une continuité d'aménagement.

Si vous circulez à vélo à Chalon sur Saône, vous ne pouvez qu'admettre cet état de fait. Du coup, le Grand Chalon entend cibler tout ces petits maillages défaillants et susceptibles de compromettre votre sécurité. Ainsi, c'est une petite portion d'aménagement cyclable qui vient d'être finalisé entre les avenues Kennedy et Herriot, mais portion indispensable compte tenu du contexte routier. 

Gilles Platret, maire de Chalon sur Saône et Karine Plissonnier, vice-présidente en charge des transports  ont fait un point d'étape sur la création de cette nouvelle jonction longue de moins de 200 mètres et dont le coût est de 19 000 euros. 

Pour rappel depuis 2014, ce sont quelques 23 kilomètres de nouvelles liaisons cyclables et plus de 2 millions d'euros qui ont été investis, avec notamment les 3,6 kilomètres en 2016 entre Crissey et Chalon, les 3,7 kilomètres en 2017 entre Saint-Marcel et Chalon, les 700 mètres entre Lux et Chalon en 2018 et en 2019 le nouveau tronçon de 10 kilomètres entre Saint Loup Géanges et Chalon sur Saône. 

A noter que la ville de Chalon sur Saône et le Grand Chalon ont tiré les premières conclusions des tests de bandes partagées Avenue Monnot et Avenue Boucicaut. "Une expérience réussie avenue Monnot" a annoncé Gilles Platret, secteur qui va définitivement matérialisé ce partage entre les deux usages. Du côté de l'Avenue Boucicaut, le maire de Chalon sur Saône a précisé que "le test allait être poursuivi" afin d'affiner les aménagements à prévoir. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche