Remise de boîtes cadeaux jeudi à l'Épicerie Sociale par la paroisse Chalonnaise Saint-Just de Bretenières

Dans le cadre de l'Opération «Boîte de Noël», organisée par la paroisse catholique Saint-Just de Bretenières de Chalon-sur-Saône, des centaines de boîtes cadeaux ont été remis, jeudi après-midi, à l'Épicerie Sociale du Grand Chalon. Plus de détails avec Info Chalon.

L'Épicerie Sociale permet à des 170 familles, soit à peu près 1000 personnes, résidant sur le territoire du Grand Chalon et en grandes difficultés financières et/ou sociales d'acheter des produits alimentaires et d'hygiène à bas prix (10 à 20% de leur valeur réelle marchande).


Suite à une rencontre avec un travailleur social, un dossier est instruit avant le cas soit statué par une Commission composée, entre autres, d'Annie Sassignol, conseillère communautaire du Grand Chalon déléguée à l'Action Solidaire et maire de Champforgeuil, mais aussi d'autres élus du Grand Chalon.


L'équipe d'Annie Sassignol est composée de 2 magasiniers, Florence et Hervé, une secrétaire, Isabelle, une coordinatrice, Sylvie, et une animatrice, Brigitte.


Notons qu'au mois de janvier, l'équipe sera renforcée avec l'arrivée d'une conseillère, Sandrine, ce qui portera l'effectif à 6 personnes en 2021.


C'est également un lieu d'échanges et d'informations ou chacun est invité à participer à la vie de la structure et aux animations proposées. Ainsi, la structure accompagne les personnes dans l'organisation de la vie quotidienne et familiale (consommation, gestion du budget, relations intrafamiliales), une meilleure prise en compte de la santé (prévention, accès aux droits, estime de soi) et une meilleure connaissance de son environnement (sur les services et actions du territoire).


Les bénéficiaires, quant à eux, vont de l'étudiant à une personne de 90 ans.


«Il suffit d'un accident de la vie, d'une perte d'emploi, un divorce, un décès, et vous pouvez vite plonger», nous explique Isabelle.


Si nous vous parlons de l'Épicerie Sociale du Grand Chalon, c'est pour une belle initiative de la paroisse catholique de Saint-Just de Bretenières de Chalon-sur-Saône, dont dépendant les églises Saint-Pierre, Saint-Cosme et la Cathédrale Saint-Vincent.


«En gros, le principe, c'est dans une boîte de chaussures, on y met quelque chose de bon, quelque chose de doux, quelque chose de chaud, un petit mot gentil et éventuellement de la nourriture pour animaux. On en fait un cadeau soit pour des hommes soit pour des femmes. Je crois qu'il doit y avoir aussi des boîtes pour des enfants. Chacun met ce qu'il veut en fonction de ce qu'il a chez lui», nous explique Annie Lombard, vice-Présidente du Grand Chalon chargée de la Politique de la Ville, des Solidarités, de l’Emploi et de l'Insertion, satisfaite de cet «élan de générosité important».


«Je me suis trouvée à passer devant le magasin Day by Day, dans la rue Général Leclerc, qui s'est proposé d'être magasin de collecte. Je trouve cet élan de solidarité assez beau!», ajoute la vice-présidente.


Nommée Opération «Boîte de Noël», c'est la première fois que la paroisse organise cette remise de 120 boites-cadeaux à l'Épicerie Sociale du Grand Chalon sur les 265 collectées, sans compter celles qui sont arrivées entre temps.


Nous devons cette brillante idée à Marie-Claire, accompagnée du Père Pascal Renty, à la tête de la paroisse depuis 4 mois.


«Ça nous a permis de donner des cadeaux à la Croix Rouge, à la Croisée des Chemins et l'Épicerie Sociale. J'ai trouvé que c'était une idée chouette. Alors, je suis surprise car, en fait, on est parti sur le but de ce qu'on pouvait mettre dedans et les gens ont mis largement plus que ce qu'on avait prévu. On est également parti sur l'hygiène, sur les choses pour les bébés. On a mis beaucoup de pulls neufs, c'est quelqu'un qui a finit son activité professionnelle sur les marchés, il a donné tous ces pulls. Il y a des bonnets, des écharpes, des gants et même des eaux de toilette. Après, il y a pas un colis qui est pareil», précise Marie-Claire qui nous explique avoir vu une opération semblable à Lyon, en 2015.


La collecte a commencé à la mi-novembre.


«Nous, on a le désir de vivre la fraternité, qu'on soit tous frères et du coup, quand Marie-Claire nous a suggéré cette idée, j'ai trouvé que c'était chouette et ça permettait de vivre la solidarité au sein de la paroisse. Les gens se sont mis en mouvement et de vivre la fraternité auprès de tout le monde. Cela correspondait à mon idéal», déclare à son tour, le Père Pascal.


Annie Lombard nous indique que d'autres initiatives similaires ont été faites par des bénévoles «marche du feu de Dieu», celle de Romann Demeule-Brigaud et Anaïs Secoue auprès de la Croix Rouge (1100 boîtes) qui centralise la distribution, du lycée Saint-Charles, du collège Jean Vilar, pour ne citer qu'elles.


L'Unité locale de la Croix Rouge Française a distribué de nombreuses boîtes-cadeaux, depuis lundi, sur les marches du Palais de Justice, à 19 heures, et ce jusqu'à ce vendredi. Elle en a également distribué à la Fondation Agir Contre l'Exclusion (FACE) et à l'Accueil du Jour.


«Au début, c'était destiné aux personnes sans abris mais il y en a tellement qu'on a décidé de dispatcher. On a élargi à des personnes dans le besoin», précise la vice-présidente du Grand Chalon.


L'Opération sera réitérée l'année prochaine.


L'Épicerie Sociale du Grand Chalon étant livrée par la Banque alimentaire, entre 12 heures et 12 heures 30, est ouverte du lundi au vendredi, de 13 heures 30 à 16 heures 30.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche