ANNULATION DE LA FETE FORAINE DE CHALON PAR LA PRÉFECTURE Le maire de Chalon réagit  : « Je n’accepte pas cette situation. 
Je la refuse et je la combats. Pour moi, elle n’est pas annulée. »

Gilles Platret pousse un nouveau coup de gueule à destination de la Préfecture de Saône et Loire. Il annonce "que cette affaire ne va pas en rester là".

« J’apprends, une fois de plus par la bande, que la préfecture a souverainement décidé dans son coin, sans aucune concertation, que la fête foraine ne pourrait avoir lieu à Chalon cette année !

Jamais ce sujet n’a été abordé avec nous. Alors que nous sommes en contact quotidiennement avec le sous-préfet, son secrétaire général et les services de la préfecture, personne n’a trouvé utile d’évoquer cette question. 

Je ne sais pas quand ce naufrage de l’Etat va prendre fin. Mais c’est une situation intolérable. 

Pour ma part, il est hors de question que je me contente de cette annulation sans concertation. 

Nous avons dû annuler le Carnaval 2021 qui génère toujours une très forte accumulation de public le long du défilé, ce que chacun peut comprendre. Mais la fête foraine n’a rien à voir avec un défilé. 

Les forains ont des solutions solides à proposer pour maintenir la fête en assurant la sécurité sanitaire totale du public. On ne risque pas plus de se contaminer dans un manège que dans un bus, un train ou un supermarché !

Croyez-vous qu’on pourrait les écouter deux minutes ?

Mais non bien sûr ! Les représentants du gouvernement sont trop pressés de cadenasser toute la population, trop pressés de détruire toutes réjouissances publiques !

« Allez bosser et rentrer chez vous sans traîner dans les rues », voilà leur mot d’ordre !

Eh bien, je n’accepte pas cette situation. Je la refuse et je la combats. 

Avec la Ville de Chalon, depuis mars 2020, j’ai tout mis en œuvre pour assurer la sécurité sanitaire des Chalonnais et des visiteurs de notre ville. 

Je n’accepte pas qu’un gouvernement qui a menti sur les masques, qui a menti sur les tests, qui a menti sur les vaccins, se permette de nous dire ce qu’il faudrait faire sans nous en parler une seule seconde auparavant. 

Cette affaire ne va donc pas en rester là. 

Pour ma part, je considère donc, au moment où je parle, que la fête foraine de Chalon n’est pas annulée. Cette semaine, à l’hôtel de ville, je recevrai les forains, avec qui nous sommes en contact, et nous évoquerons cette question.

Quoi qu’il advienne, je ne laisserai pas tomber les forains, que j’ai faits il y a quelques années Citoyens d’honneur de Chalon et qui savent donner un peu de bonheur à notre population, qui en a plus que jamais besoin ! »

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche