"Tant que dure la crise économique, il est vital de maintenir les aides en faveur de l’apprentissage qui ont démontré leur efficacité" plaident les Présidents de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Région Bourgogne Franche-Comté

Tribune des Présidents
de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Région Bourgogne Franche-Comté

Tant que dure la crise économique, il est vital de maintenir les aides en faveur de l’apprentissage qui ont démontré leur efficacité

Des décisions sur le prolongement des aides concernant les alternants et les apprentis doivent être annoncées prochainement par la ministre du Travail, Elisabeth Borne.

Deux hypothèses sont envisagées :

  • hypothèse basse, le dispositif s'arrête fin mai, avec un retour à la seule aide unique

    précédent la crise ;

  • hypothèse haute le dispositif serait prolongé à l'identique jusque fin mai, puis, entre

    mai et décembre d'exclure les bac +5 et de réduire l'aide à 4 000 euros pour les entreprises de plus de 250 salariés.

    Nous, élus de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat demandons que l’hypothèse haute soit retenue car nous avons pu voir l’impact positif de l’aide sur le recrutement de jeunes majeurs. Cela doit d’ailleurs nous amener à réfléchir aux suites à donner à ce dispositif une fois que la crise sera derrière nous.

    Malgré une situation sanitaire et économique compliquée, 100 000 jeunes ont fait le choix en 2020 de suivre une formation en apprentissage dans les métiers de l’artisanat, soit + 4 % par rapport à 2019.

    Avec plus de 1 500 jeunes formés dans nos deux CFA en 2020 en Bourgogne Franche-Comté, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat confirme sa position de leader et d’expert de la formation par apprentissage. Nous avons désormais un seul objectif pour 2021 : faire au moins aussi bien et nous nous y employons au quotidien. Mais pour cela nous demandons le maintien des mesures qui ont fait leurs preuves et restent nécessaires tant que dure la crise.

L’apprentissage est aujourd’hui LA clé pour la réussite et l’insertion professionnelle des jeunes avec la garantie pour eux d’être rémunérés tout en acquérant des compétences professionnelles solides. Chaque année,environ 85 % des apprentis trouvent ainsi un emploi dans les 7 mois au sortir de leur formation.

Peu d’autres filières de formation peuvent se targuer de tels résultats !

Emmanuel POYEN Président de la CMAR BFC

Régis PENNECOT Président de la Délégation Côte d’Or

Michel CHAMOUTON Président de la Délégation Jura

Frédéric CAVAGNAC Président de la Délégation Haute-Saône

Jean-François LEMAITRE Président de la Délégation Yonne

Manuela MORGADINHO Présidente de la Délégation Doubs

Sébastien THOMAS Président de la Délégation Nièvre

Jean-Philippe BOYER
Président de la Délégation Saône et Loire

Christian ORLANDI
Président de la Délégation Territoire de Belfort

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche