Bourgogne - Franche-Comté (Régionales) : Julien Odoul a lancé sa campagne à Pontarlier dans le Doubs

La tête de liste du Rassemblement National en Bourgogne Franche-Comté pour les élections régionales des 13 et 20 juin a officiellement lancé sa campagne samedi 13 mars à l’occasion d’un déplacement à Pontarlier (Doubs). Il en a profité pour présenter son slogan « Pour une Région qui vous protège » et sa première affiche.
Après une distribution de tracts en ville avec les militants locaux, il s’est rendu dans le Haut-Doubs avec Jacques Ricciardetti, représentant départemental du RN, pour rencontrer un maraîcher bio et local du collectif La Semencerie. Il a été question du localisme, de certains gaspillages d’argent public pour les chambres d’agriculture et du cauchemar des fonds européens qui arrivent toujours trop tard après des procédures insondables. Julien Odoul a ensuite pu échanger avec Monsieur Louis Poix, président de Coni’fer le chemin de fer touristique du Haut-Doubs, aux Hôpitaux-Neufs. Le passionné des trains à vapeur a fait part de ses difficultés liées à la perte d’activité et d’un sentiment d’injustice avec une interdiction d’organiser des repas et des animations pour ses voyages en train alors que les repas sont autorisés dans les avions.
Ce dimanche 14 mars, le candidat du RN était en visite dans le Jura. Après Arbois où il a retrouvé les militants jurassiens près de la maison et du laboratoire de Louis Pasteur, il a donné un point presse à Chamole où sont implantées les plus hautes éoliennes de France. Il a rappelé son opposition catégorique au développement de l’idéologie du vent dans la région en demandant un moratoire sur les projets et d’engager une stratégie de démantèlement afin de préserver nos paysages, notre patrimoine et par conséquent le cadre de vie et notre économie touristique. Il a rappelé que 668 éoliennes défigureraient les terroirs de la Bourgogne Franche-Comté d’ici la fin de l’année et 950 si tous les projets en cours sont autorisés.
En fin de matinée, Julien Odoul a visité le centre Athéna, refuge pour animaux sauvages soutenu par la Région qui accueille notamment des lynx. La journée s’est terminée par un échange passionnant avec Monsieur Noël Ratte, producteur de lait bio à Comté et écrivain qui a évoqué les méfaits de l’agriculture intensive et les aberrations de la mondialisation agricole.
(communiqué)

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche