Coup de gueule d'un lecteur : Faut-il en rire ou en pleurer ?

Une histoire vécue par un de nos lecteurs durant cette semaine alors qu’il se trouvait dépossédé de son téléphone portable …

Samedi dernier notre lecteur se trouve dépouillé de son téléphone portable par un personnage malveillant, toujours est-il qu’il entreprend immédiatement la démarche auprès de son opérateur, en l’occurence SFR pour ne pas le citer, de faire bloquer sa ligne téléphonique. Opération qu’il fait par l’intermédiaire du téléphone …. de son épouse. Tout se passe bien l’interlocuteur basé au Portugal bloque la ligne et lui conseille, en bon vendeur, de reprendre un nouveau téléphone au prix de 1€ compte-tenu du contrat en cours avec l’opérateur. 

Les formalités mises en place pour bloquer et acheter, le conseiller lui indique que sa carte SIM serait livrée sous 48h et son appareil au maximum pour ce mercredi 17 mars 2021, précisant à notre lecteur qu’il pouvait ou non déposé plainte auprès de la police, ce qui n’a pas été fait compte-tenu de l’envoi d’un nouveau portable et pour ne pas encombrer la main courante.

La carte SIM est arrivée lundi comme annoncée et le téléphone est aussi annoncé, par livraison Chronopost, pour ne pas la citer, comme étant livré mercredi dans un premier temps de 8h à 13h, puis par un mail mercredi matin de 11h35 à 13h35 (c’est précis).

Notre lecteur a donc attendu chez lui dans ce créneau horaire et ce jusqu’à 15h pensant que le livreur Chronopost pouvait avoir du retard. Que nenni ! Notre lecteur décide alors de téléphoner à Chronopost, au numéro indiqué par cette entreprise si l’on a besoin d’aide. Evidemment il tombe sur une interlocutrice sans  doute basée en « Afrique de l’Ouest ou du Nord » qui lui annonce que le colis n’a pas pu être livré du fait de l’absence au domicile lors de la livraison et le colis sera livré à une autre date, par l’agence de Chronopost Dijon, date qui sera communiquée ultérieurement.

Effectivement ce jeudi matin un mail arrive chez notre lecteur précisant une livraison pour vendredi 19 mars de 8h à 13h avec un message pour le chauffeur de prévenir de la livraison au numéro de téléphone de …. l’appareil volé et dont, vous avez compris, le compte est bloqué du fait du vol et rendant impossible le contact avec notre lecteur. 

Après trois appels, avec trois interlocuteurs « africains » différents qui confirment systématiquement par mail que le livreur appellera (toujours) au numéro bloqué, en précisant que la modification ne peut se faire sans l’accord du fournisseur SFR, modification ayant été effectuée lors du contact pour l’achat avec SFR, l’épouse de notre lecteur obtient enfin une quatrième personne qui comprend le problème et change enfin le numéro d’appel pour le contact du chauffeur.

Alors oui faut-il en rire ou en pleurer, mais force est de constater que vivre avec son temps cela peut-être bien mais que parfois il y a de quoi se poser des questions sur la qualité et surtout la conscience professionnelle. Les interlocuteurs avec qui vous avez à faire sont dans un système « machinal », un moule, un gabarit, et surtout pas de place à l’initiative qui pourrait rendre service et aussi éviter des dépenses inutiles et des pertes de temps. 

JC Reynaud

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche