CONSEIL MUNICIPAL DE CHALON - "Démissionnez M. Platret !" lance Amandine Ligerot

La conseillère municipale de Bien Vivre à Chalon, Amandine Ligerot a demandé à Gilles Platret, ni plus ni moins de "démissionner" ce jeudi soir... surprenant tout le monde.

Profitant du point 4 de l'ordre du jour, l'avocate Amandine Ligerot n'a pas pris le dos de la cuillère pour pointer la gestion municipale de Gilles Platret ce jeudi soir. Le point qui visait à toiletter les délégations de signature accordées au maire a soulevé bien des commentaires. Et c'est la juriste qui est venue rappeler au maire certains points qu'elle a qualifié d' "tilisation frauduleuse de la vidéoprotection pour contrôler les citoyennes et les citoyens qui s’aéraient quotidiennement pendant le confinement, la reprise tardive des marchés, malgré nos nombreuses demandes à ce sujet, le refus de rouvrir les écoles, quand cela était possible au niveau national, l'imposition de porter le masque dans de nombreuses rues chalonnaises, en dehors du marché, avec un arrêté municipal illégal tant par l’absence de délimitation dans le temps, que par sa justification reposant sur des motifs tirés du national et non du local".

L'élue de Bien Vivre à Chalon s'en est pris au "maire-candidat" aux régionales, "ce statut de candidat semblait lui conférer de nouveaux super pouvoirs, qu’aucun autre élu d’une petite ville n’avait jamais vus auparavant. Oui, Gilles Platret pouvait, depuis Chalon, créer, tout seul, sa propre politique nationale... Manœuvres électoralistes, manipulations médiatiques, sabordement des institutions Républicaines, voici les véritables pouvoirs de Gilles Platret. Un comble quand on sait que cette année la famille politique de Monsieur Platret a rejeté la loi sur le séparatisme, rebaptisée loi confortant le respect des principes de la République".

Amandine Ligerot est venue pointer les arrêtés municipaux "illégaux" avant de souligner le coût des procédures administratives entamées . "Est-il besoin de rappeler que les échauffourées de Monsieur Platret devant la justice sont payées par les habitant(e)s de Chalon-sur-Saône ? Pendant que les chalonnais(e)s tremblent quand ils déambulent sans masque pour manger une gaufre, que la police ne les verbalise, Monsieur Platret peut de son côté, violer toutes les Lois qui lui chante sans être inquiété par la force publique".

Amandine Ligerot appelle Gilles Platret à démissionner

"Démissionnez Monsieur Platret. Personne ne peut plus vous respecter avec vos frasques. Vous finirez comme votre mentor Sarkozy. Ou continuez à faire campagne pendant que des urgences de Chalon-sur-Saône, nous continuerons à entendre le râle des enfants de moins de 21 ans...".

Gilles Platret a pointé en retour un certain nombre de commentaires de l'élue chalonnaise comme "à la limite de la diffamation". 

Laurent Guillaumé 

 

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche