REGIONALES - Après l'épisode en PACA, Debout la France appelle les militants LR à venir le rejoindre

Avec des amis comme ça, certains au sein de LR doivent se dire qu'il est préférable d'avoir des ennemis.

Profitant de la polémique ambiante au sein du parti Les Républicains, Nicolas Dupont-Aignan a saisi la balle au bond, histoire de bien engranger au passage quelques perdus. Invité de LCI, le chef de file de Debout la France, a précisé "nous avons des listes indépendantes partout en France". Evoquant la seule et unique exception, à savoir celle de la Bourgogne Franche-Comté, "parce que nous avons un homme là-bas (Gilles Platret) qui dirige LR et qui est sur une ligne très proche de la mienne". Des propos dont Gilles Platret aurait bien aimé se passer, histoire d'apaiser son aile gauche, quelque peu irritée par ces derniers jours. 

Toujours sur LCI, Nicolas Dupont-Aignan a précisé à demi-mot les contours de l'accord formulé entre lui et Gilles Platret, en évoquant le cas de l'Ile de France,  "nous aurons une liste séparée parce que Valérie Pécresse  est assez ambiguë sur certains termes et n'a pas du tout les positions de Mr Platret". Un message que Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau les Mines et fidèle de Valérie Pécresse aura à coeur de digérer... d'autant plus que les accords laissent entendre les présences à des positions éligibles de Lilian Noirot (opposant Montcellien à Marie-Claude Jarrot) et Antoine Chudzik. Une présence que d'autres essayent de décaler un peu plus loin dans les rangs, histoire d'apaiser les tensions. Un décalage qui pourrait du coup engendrer leurs places.... 

Les jours qui viennent s'annoncent encore longs et les négociations sont loin d'être abouties... avec sans doute à la clé bien des surprises pour les uns et les autres. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Pub UBFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche