Chalon dans la rue

Cérémonie de remerciements aux services investis dans l'organisation et le déroulement du 34e Festival Chalon dans la Rue

Les discours et le photoreportage info-chalon.com

Lundi, à 11 heures 00, dans les vergers du Carmel à Chalon-sur-Saône, en présence de plus de 100 personnes, se tenait la cérémonie de remerciements aux services investis dans l'organisation et le déroulement du Festival « Chalon dans la Rue » devant une assistance nombreuse composée d’autorités civiles et militaires, des différents Directeurs des services, des partenaires du festival, des employés de la Ville de Chalon et du Grand Chalon… 

Une façon pour Gilles Platret, Maire de Chalon-sur-Saône de saluer l’investissement de celles et ceux qui se sont investis sur l’organisation lors de cette 34e édition de Chalon Dans la Rue.

Olivier Tainturier, Sous- préfet de l’arrondissement de Chalon-sur-Saône, le Maire de la Ville de Chalon-sur-Saône, Annie Lombard, représentant Sébastien Martin, Président du Grand Chalon et les deux co-directeurs du festival Bruno Alvergnat et Pierre Duforeau dirigeaient cette cérémonie.

Voici quelques extraits des discours prononcés :

Bruno Alvergnat : «Si on nous avait dit avec Pierre, il y a quatre ans, lorsqu’on a été nommés à la Direction du Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public qu’on allait devoir faire face à une cyber attaque, à une pandémie, des inondations au mois de juillet et des vents de plus de 100 km/h, je ne suis pas sûr que l’on aurait signé ! (rires) Mais néanmoins, nous avons tenu ! Quand je dis nous, ce n’est pas simplement Pierre et moi mais l’ensemble de l’équipe du CNAREP, qui depuis le début de cette pandémie n’a cessé de se réinventer, d’imaginer, de redéployer les choses au service des artistes, de la population et de notre territoire. Bien évidement, on n’y arriverait pas s’il n’y avait pas une complicité et les implications de l’ensemble des services de l’Etat, de la Ville et du Grand Chalon. C’est pour cette raison là, qu’on est là pour vous remercier et ce sont vraiment des remerciements sincères, profonds et respectueux. Ce qui s’est passé à Chalon Dans le Rue cette année, était exceptionnel dans le sens de faire face à des choses que l’on avait bien évidement pas prévu. L’ensemble de la profession, les artistes, le retour que l’on commence à avoir du public fait que tout le monde s’est bien rendu compte que cette mobilisation était exceptionnelle. Certains m’ont même dit « Il n’y a qu’à Chalon que l’on aurait pu faire cela, grâce à plus de 30 années, d’histoire, de complicité entre les artistes, les publics, les habitants et bien évidement  avec l’ensemble des services de la ville et de l’Etat que vous représentez. Alors un grand merci à tous ! » 

Pierre Duforeau : « Je veux profiter de ce moment pour remercier l’ensemble des services mais moi je voudrais remercier Patricia, Cédric… On dira aussi à toute notre équipe un grand merci pour tout cet investissement, cette ténacité pour faire en sorte que Chalon Dans la Rue est eu lieu. Je vais également vous retransmettre les remerciements des équipes artistiques car pour eux, il y a vraiment une forme de libération pour qu’après ces longs mois, ils ont pu enfin rencontrer le public, proposer un spectacle. Beaucoup de Compagnies malgré des conditions particulières étaient très émues, très contentes d’avoir pu faire ce festival pendant les 4 ou 5 jours. Donc, ce merci qu’elles m’ont adressé, je vous le renvoie très justement car c’est grâce à vous et à l’ensemble des services. Il y a une équipe chalonnaise ici très impliquée qui est remarquable et qui est remarquée par toute la profession et je suis content de le dire. Merci à vous tous!».

Annie Lombard : « Sébastien Martin n’ayant pu être présent parmi nous, il souhaitait absolument vous faire part de ses remerciements pour toutes les choses que vous avez accompli pendant ce festival de Chalon dans la Rue 2021. Vous avez pu faire ce festival alors qu’avec la pandémie, ce n’était déjà pas facile, tout comme la mise en place du pass sanitaire au dernier moment, ce qui était un autre challenge à relever mais vous avez fait face aussi aux inondations ce qui ne permettait pas de faire l’accueil et l’hébergement des festivaliers au même endroit que d’habitude, en plus d’une tempête. Néanmoins, vous avez su relever tous les défis pour faire en sorte que les festivaliers, les artistes, les habitants et tout le monde puisse bénéficier de Chalon dans la Rue 2021. Alors merci beaucoup à tous, d’avoir fait face à toutes ces épreuves car vous avez fait une chaine qui fait que Chalon Dans la Rue a pu être maintenu. Un grand merci de ma part et celle de Sébastien Martin ! ». 

Gilles Platret : « Je tire un énorme coup de chapeau à vous tous pour ce festival de Chalon dans la Rue 2021 pour son parcours qui a été jalonné de difficultés. Pour être très clair, jusqu’au dernier moment, il y a eu l’hypothèque de ce festival afin de savoir si oui ou non pour la 2e année consécutive, nous allions devoir l’annuler […] En effet, nous avons pu seulement savoir qu’une fenêtre de tir allait se dégager sur juillet qu’autour de fin mai, c'est-à-dire 2 mois avant ! Puis s’en est suivi tout ce que l’on a pu imaginer, jauger les espaces et aujourd’hui si ce festival se solde par un succès, c’est tout de même dans des conditions très particulières […] Nous avons du réinventer le concept même de ce festival et trouver 67 lieux clos pour pouvoir accueillir le public dans de bonnes conditions et cela a été le premier défi ! […] Je le dis à l’intention des équipes car je sais que ce n’est pas le travail pour lequel, elles ont été embauchées. En effet, elles sont là pour la liberté de la création car Chalon dans la Rue, ce sont les murs qui tombent entre les publics, les artistes, c’est cette rue qui est totalement ouverte, c’est cela Chalon dans la Rue, vous le savez tous, depuis 33 éditions c’est comme cela ! […] Néanmoins comment ne pas parler de cette déflagration de l’allocution présidentielle du 12 juillet  avec le coup de tonnerre du pass sanitaire obligatoire ! Mais encore une fois tous ensemble nous avons relevé ce défi. Néanmoins, s’il n’y avait pas eu cette 1re sur-mobilisation le défi n’aurait pas pu être relevé […] Néanmoins nous devions avancer et créer ce festival, nous le devions pour 2 catégories de personnes : 1, ce sont les artistes qui ont fait de Chalon l’une de leur capitale et là je pense qu’avec ce que l’on vient de faire, Chalon, c’est la capitale des Arts de la Rue ! Pour eux, je pense que maintenant c’est l’une de leur grande capitale. 2, puis bien sûr au public qui a pu goûter et regoûter à ces moments d’évasion […] Alors, à vous tous, qui êtes ici présents, par votre implication, vous avez donné la plus belle image du service public, la plus belle qui soit. On a besoin d’un service public fort et réactif et nous l’avons ici à Chalon. Aussi sachez que vous avez l’admiration de la population […] Cette année, s’il y a une année où les remerciements prennent une importance encore plus grande, c’est bien cette année 2021[...] Alors il y a la suite (2022), l’année prochaine et je veux vous dire ici, la volonté ferme et entière de la Ville de Chalon de poursuivre l’aventure des Arts de la Rue […] Pour cette 34e édition qui a été exceptionnelle grâce à vous tous, je vous adresse un grand, un très grand merci ! ».

                           

Olivier Tainturier: « Le sentiment qui domine ce matin, c’est la satisfaction ! J’associe tous mes remerciement aux 2 co-directeurs, à leur équipe, aux équipes du festival, à celle du Grand Chalon, aux services de la Ville mais aussi à la Sécurité Civile, la Croix Blanche et la Croix Rouge qui ont du faire des transferts de campeurs en milieu de nuit ainsi qu’à toutes celles et ceux qui ont contribué à la réussite de ce festival […] Suite à tous les problèmes rencontrés, cela a été le festival de l’adaptation, de la solidarité et de l’intelligence collective , et de ce point de vue là, il restera un bon cru ! […] C’est aussi une éditions réussie avec aucun incident notable pendant toute sa durée ce qui prouve qu’il avait été bien préparé. Bien sûr, les services de l’Etat étaient présents et mobilisés avec la Police Nationale et l’opération sentinelle et ils ont contribué à faire lors de cette édition 2021, une édition particulière et une réussite collective. Alors merci à toutes et à tous ! ».    

On notait notamment la présence lors de cet événement d’Hervé Dumaine, 1er Ajoint à la Ville de Chalon, de Bénédicte Mosnier, Adjoint en charge de la culture et du patrimoine …

S’en suivait un buffet offert à tous les participants de cette 34e édition de Chalon-dans la Rue.

J.P.B