Agglomération chalonnaise

Fontaines - Conférence sur la croix de Bourgogne organisée par le Groupe de Recherches et d'Etudes Fontenoises  

Une page d’histoire expliquée et commentée par Jean-François Gervais, président du GREF au travers de la croix de Bourgogne

Une conférence animée par Jean-François Gervais président du GREF qui a rassemblé une vingtaine de personnes dans la salle des réceptions de la mairie de Fontaines. Avec les nouvelles mesures, les participants ont dû montrer leur passe sanitaire. 

On appelle croix de Bourgogne une croix de Saint André rouge dont les branches sont écotées sur fond blanc. En héraldique, on parlera de « sautoir écoté de gueules ». On la retrouve sur de nombreux drapeaux des armées des ducs de Bourgogne puis sur ceux de leurs héritiers autrichiens et espagnols. La croix de Bourgogne est une forme particulière de croix de Saint André. (Source Wikipédia)

Jean-François Gervais a expliqué la symbolique bourguignonne avec les ducs de Valois de Bourgogne : Philippe le Hardi, Jean sans Peur, Philippe le Bon, puis Charles le Téméraire et l’évolution des différentes armoiries, y compris pourquoi les Valois adoptèrent St André comme saint patron ainsi que la croix rouge comme emblème pour se démarquer pendant les guerres civiles contre les Armagnacs face à la croix anglaise et la croix française. 

Son exposé raconte comment et pourquoi la croix de Bourgogne est présente en Espagne, au Pays-Bas, en Franche-Comté et pourquoi cette croix est mieux connue à l’étranger qu’en Bourgogne. Il a parlé aussi du royaume de Bourgogne, rival puissant du royaume de France, comment l’héritage de Charles le Téméraire a façonné l’histoire de l’Europe pendant plusieurs siècles. 

Avec toutes ces guerres, ces mariages, ralliements, les armoiries de la Bourgogne changent au cours des siècles. Elles combinent celles des ducs de Valois avec celles des ducs Capétiens. Les écartelés, premier et quatrième, d’azur semé de fleurs de lys d’or à la bordure componée de gueules et d’argent sont ceux du blason de Philippe le Hardi, comte de Touraine ; les deuxième et troisième, bandés de six pièces d’azur et d’or à la bordure de gueules sont ceux du blason des Ducs de Bourgogne Capétiens.

Les armoiries actuelles de la région Bourgogne reflètent son histoire.

Une assistance très attentive qui n’a pas manqué de poser quelques questions au conférencier à la fin de sa présentation.

 C.Cléaux