Chalon sur Saône

TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE CHALON - Alicia, 14 ans, morte d'une overdose d'ectasy chez son dealer...

Une seule affaire au menu du tribunal correctionnel de Chalon aujourd'hui : la mort d'Alicia Caeiro, 14 ans, dont le cadavre a été retrouvé dans l'étang de Fontaine-Couverte à Givry le 1er août 2014.

 

Cette adolescente de  Chatenoy-le-Royal est morte d'une overdose d'ectasy à Chalon, rue des Aubépins chez son dealer, Thierry Gesell fin juillet 2014. Ce dernier comparaît entre autres pour homicide involontaire, non assistance à  personne en danger et atteinte à l'intégrité d'un cadavre.

Très désagréable impression à la sortie de la matinee d'audience. Celle d'une confusion totale et de versions des faits qui varient parfois d'une minute à l'autre de la part du prévenu, Thierry Gesell, 35 ans. Une confusion et des différences qui vont jusqu'à agacer son propre avocat , Me Laurent Pascal du barreau de Chambéry.

Car le prévenu, à plusieurs reprises dans la matinée a présenté le déroulé de la soirée du 28 juillet 2014 d'une manière encore jamais évoquée ni pendant l'enquête ni au long de l'instruction. "C'est nouveau ça... " a noté régulièrement la présidente, Cécile Therme qui comme la substitut Caroline Mollier n'a cessé de bombarder le prévenu de questions très précises. Pour obtenir au final, à défaut des explications que la famille de la jeune victime attend, un récit nouveau et déstabilisant.

Pourtant, Thierry Gesell, chauffeur livreur qui arrondissait ses fins de mois en revendant même à des mineurs et sans jamais toucher à sa marchandise empoisonnée toutes sortes de stupéfiants n'est pas accusé de meurtre. Mais d'avoir fourni à la jeune fille de l'ectasy, retrouvé à une dose létale importante - en fait à une dose dépassant largement les plus élevées observees par les experts dans ce type d'affaires - qui a entraîné sa mort. Au début du procès, il a juste reconnu lui avoir fourni du cannabis pendant des mois et avoir transporté son cadavre jusqu'à l'étang pour ne pas le laisser chez lui. Des traces d'ectasy ont pourtant été retrouvées sur son sac. Il a aussi évoqué sa "panique" au moment du décès d'Alicia.
Les diverses et multiples déclarations matinales  de "Titi" comme on l'appelle ont davantage embrouillé l'affaire ce matin et créé une ambiance parfois difficile... Le procés se tient jusqu'à ce soir, devant un public composé de nombreuses ados amies de la victime et trés réactif aux déclarations du prévenu. Le jugement ne sera pas mis en délibéré et sera rendu ce soir. Le prévenu risque dix ans de prison.

F. Genestier

Nous reviendrons ultérieurement et plus précisément sur l'audience sur info-chalon.com

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche