Grand Chalon

GRAND CHALON - "Nous sommes prêts"

Après une période de crise sanitaire historique et l'impact sur les élections locales, le Grand Chalon a procédé à son installation officielle ce mardi soir au Colisée. Sans surprise, c'est Sébastien Martin qui a été réinstallé dans ses fonctions. Le retour d'info-chalon.com.

Seul candidat en lice, Sébastien Martin a été élu ce mardi soir Président du Grand Chalon en présence du conseil communautaire au complet avec ses 94 représentants des 51 communes, à l'exception d'Eric Michoux, maire d'Epervans, qui avait donné son pouvoir à Gilles Platret. Les honneurs de l'installation du conseil communautaire sont revenus au doyen de l'assemblée, Daniel Leriche, maire de Saint Léger sur Dheune, qui vient de fêter ses 84 ans. 

Elu par 77 voix

C'est par 77 voix que Sébastien Martin a été élu Président du Grand Chalon après proposition de candidature formulée par Gilles Platret. Une candidature unique qui permet au Président Martin de s'installer en toute sérénité à la tête de la principale agglomération de Saône et Loire, comptant 51 communes et quelques 120 000 habitants. 

 

Un vibrant hommage rendu aux services communaux et intercommunaux

Profitant de l'occasion donnée, Sébastien Martin a saluer chaleureusement toutes les actions menées pendant le confinement, l'Espace des Arts, ainsi que "toutes les initiatives prises partout dans le Grand Chalon". Le Président du Grand Chalon a eu un mot "pour ces entrepreneurs, ouvriers, salariés qui n'ont jamais cessé de travailler et ont permis à notre pays de rester debout". 

Des annonces de soutien avec deux millions d'euros mobilisés

"Nous affirmerons notre soutien aux acteurs culturels et sportifs. Nous soutiens nos entreprises et notre environnement en renforçant ou en créant de nouvelles aides en faveur de la rénovation thermique des logements. Nous répondrons favorablement à la la proposition de la région de créer un fonds territorial destiné au commerce qui s'appuiera sur le dispositif de soutien déjà mis en place par le Grand Chalon. Nous augmenterons les crédits du FAPC en avançant son calendrier au dernier trimestre 2020. Nous sommes prêts parce qu'on a saisi l'enjeu de le redynamisation de notre tissu productif à travers la proposition d'un pacte de relocalisation" a lancé Sébastien Martin avant de souligner "les difficultés à venir" mais aussi et surtout "les opportunités à saisir pour rebondir plus fort et plus vite que les autres". 

Le coup porté à la métropolisation

Le Président de l'intercommunalité a rappelé les leçons à tirer du COVID19, "cette crise a montré les limites d'un modèle d'aménagement du territoire basé exclusivement sur la métropolisation de la France autour de quelques grandes villes. Ce modèle est plein de plein fouet face à ses contradictions. Une autre politique d'aménagement du territoire est possible". Une troisième voie évoquée par Sébastien Martin et sur laquelle il entend porter les efforts du Grand Chalon autour de 4 piliers que sont ceux de l'économie, de l'enseignement supérieur, de la formation et du numérique, la transition écologique, la valorisation du sport et de la culture et enfin l'exigence de solidarité envers tous nos concitoyens". 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche