Chalon sur Saône

La 3ème édition de la Gratiféria du Grand Chalon bat son plein ce dimanche

Concept venu d’Amérique latine qui consiste à déposer des objets dont on n’a plus l’utilité, sans attendre quoi que ce soit en retour, Gratiféria, le marché 100 % gratuit du Grand Chalon, a lieu ce dimanche. Et le moins quel'on puisse dire est que cette 3ème édition est un succès. Plus de détails avec Info Chalon.

Aujourd'hui, de 9 heures à 16 heures, sur la Place de l'Hôtel de Ville, à Chalon-sur-Saône, a lieu Gratiféria, le marché 100 % gratuit du Grand Chalon, réservé aux particuliers.


Néologisme espagnol sur la base de «gratis»(qui signifie «gratuit» dans la langue de Cervantès) et «feria»( que l'on peut traduire par «foire»), le concept de la gratiféria a été inventé à Buenos Aires, capitale de l'Argentine, en 2010, par Ariel Rodríguez Bosio, dans une situation d'encombrement par des objets devenus inutiles.


Parfois présenté comme une alternative à la logique du capitalisme, le principe est de donner gratuitement des objets, des services, des performances artistiques, des compétences, des idées ou bien des aliments.


Les participants peuvent se servir librement sans contrepartie. Contrairement à celui du troc, le système de la gratiféria ne repose donc pas sur l'échange matériel. Chacun peut s'approprier ce qu'il souhaite sans réciprocité systématique.


Ce concept altruiste et ô combien écolo a été importé chez nous par la bien nommée Lucie Moral. Ils sont 7 volontaires pour cette édition.


Les différents stands sont classés par thématique, allant de la vaisselle, aux jouets, des appareils ménagers, des livres, des bibelots, des vêtements aux OVNIs , c'est-à-dire, les objets inclassables.


«Apportez ce que vous voulez donner ou rien, repartez avec ce qu'il vous plaît!», résume Lucie.


C'est simple!


À côté des stands, il y a les ateliers dits «Zéro Déchet», comme celui de customisation de vêtements avec Laurence Radouan des Secrets de Lolo, celui confection d'emballage réutilisable, de tawashis* et de wraps par Marie de 2pois2mesures ou encore celui de fabrication de dentifrice et d'un nettoyant pour le corps avec Cécile de DS bio.


Des initiatives qui rentrent dans l'engagement de réduction de 10% la quantité de déchets produits sur leterritoire du Grand Chalon d’ici 2022, soit en moyenne 53 kgs par habitant.


Il s'agit de la 3ème édition du genre dans le Chalonnais. Les précédentes avaient eu lieu à Saint-Marcel et Chalon-sur-Saône. Cette dernière, organisée le 18 novembre 2018 et qui se terminait à 13 heures 30, avait réuni 500 personnes.


Cette édition est en passe de battre tous les records avec déjà 420 personnes à 11 heures 30.


Le Grand Chalon, en partenariat avec Emmaüs, souhaiterait en faire 2 par an, une en hiver, comme celle-ci, et une autre au printemps.

 


* Le tawashi, , qui nous vient tout droit du Japon, est une éponge zéro déchet qu'on fabrique avec du tissu de récup. On s'en sert pour faire la vaisselle, laver la table ou décrasser la voiture.

 

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche