Chalon sur Saône

MUNICIPALES - "Cultivons Chalon" et Nathalie Leblanc en route pour les municipales du printemps

Le secret de polichinelle a été levé ce vendredi soir. Nathalie Leblanc, solidement entourée, a dévoilé les ambitions de la future liste "Cultivons Chalon".

En cette fin d'année, ça se bouscule au portillon en terme d'annonces électorales. Alors qu'Isabelle Dechaume, ancienne pierre angulaire du triumvirat Platret/Martin/Dechaume, qui avait permis d'enlever la mairie en 2014 dès le premier tour, doit annoncer ses intentions ce samedi, c'était au tour de Nathalie Leblanc et ses nombreux soutiens d'officialiser leurs intentions. 

"Cultivons Chalon"

Pour cette première opération publique, visant à la reconquête du fauteuil municipal, celle qui a officié un mandat durant au sein de l'opposition municipale, a affiché de nombreux soutiens. L'opération municipale est donc officiellement lancée, alors que du côté du maire-sortant, la logique sera celle d'attendre le plus longtemps possible avant d'officialiser quoi que ce soit. 

"Cultivons Chalon", c'est le nom arboré par la liste en cours de composition. Aux côtés de Nathalie Leblanc, de nombreux élus ont affiché leurs soutiens, tout en annonçant qu'ils renonçaient à repartir pour un autre mandat, à l'image de Lucien Matron, ancien adjoint aux sports de Christophe Sirugue, apparenté communiste. 

Une situation financière communale "encore plus dégradée"

Interrogée par info-chalon.com sur la question de la situation financière de la commune à trois mois des municipales, Nathalie Leblanc a rappelé qu'elle invitait "les Chalonnais à relire le rapport de la chambre régionale des comptes. Tout avait été dit sur la situation tendue des finances" précisant que le maire sortant avait "dégradé encore plus la situation financière avec une capacité de désendettement qui s'est étendue". Un sujet phare sur lequel Gilles Platret avait martelé en 2014 soulignant à l'époque "que la ville de Chalon sur Saône était au bord de la mise sous tutelle". 

Culture, solidarité, environnement

Comme un petit pied de nez à ses amis écologistes, la liste "Cultivons Chalon" entend porter les couleurs de l'environnement et de l'écologie mais aussi et surtout celles de la culture et de la solidarité, dénonçant "la bétonisation d'un autre temps à l'image de l'aménagement du quartier de la sucrerie". Le programme sera présenté après avoir été enrichi de différents échanges dans les prochaines semaines. L'élue chalonnaise  a profité de l'occasion "pour tendre la main" à toutes celles et ceux qui souhaitaient une liste d'union en vue de proposer une alternative à l'équipe sortante. 

Le soutien élogieux de Jérôme Durain

Celui que beaucoup voyaient partir au front à Chalon sur Saône face à Gilles Platret, n'a pas manqué d'arguments élogieux en faveur de la candidature de Nathalie Leblanc. Le sénateur de Saône et Loire a souligné "l'engagement sans faille de Nathalie Leblanc sur nos valeurs communes". 

Laurent Guillaumé 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche