Election municipale

MUNICIPALES - Inauguration du local de campagne de En Avant Chalon sous les applaudissements

C'est confirmé, Gilles Platret et Sébastien Martin, avec la liste En Avant Chalon, se lancent à leur tour dans la bataille des municipales. Samedi après-midi, c'était l'inauguration de leur permanence. Plus de détails avec Info Chalon.

C'était une question de temps, Gilles Platret et Sébastien Martin seront bien candidats lors des prochaines élections municipales à Chalon-sur-Saône.


Ainsi, le maire et le président du Grand ChalonI prendront la tête de la liste En Avant Chalon.


Samedi, à 16 heures, c'était l'inauguration de leur local de campagne, 3 Place Général de Gaulle.


Gilles Platret et Sébastien Martin ont été accueillis sous un tonnerre d'applaudissements et des mots d'encouragement dans un local bondé, près de 250 personnes ayant répondu à l’invitation.


Les 2 candidats «dans un esprit de coopération renforcé et dans un partage de vue» ont rappelé une de leurs principales motivations :«Prendre des décisions dans l'intérêt des Chalonnais».


«Nous avons toujours travaillé avec les communes du Grand Chalon», déclare Gilles Platret, à l'endroit de plusieurs maires présents dont Vincent Bergeret, maire de Châtenoy-le-Royal, et Dominique Juillot,  maire de Mercurey.


«Nous avons un territoire assez singulier (...) et nous gagnons des habitants», poursuit le maire sortant.


Évoquant le volet économique et social, il rappelera devant un auditoire attentif qu'il n'a pas augmenté la charge fiscale durant son mandat, sans occulter les difficultés que rencontrent un certain nombre de Chalonnais :


«De toutes les communes du Grand Chalon, c'est celle qui a le niveau de vie le plus bas, la taille moyenne des ménages diminue et il y a malheureusement de plus en plus de personnes seules».


«Que les gens nous jugent sur nos actes, pas sur nos paroles! Et parce que cette ville est belle, c'est pour ça qu'il faut continuer de l'embellir!», lance le candidat, concluant par un vibrant «En avant Chalon!» avant de laisser la parole à son co-listier, Sébastien Martin.


«Aujourd'hui, il y a plus de médecins dans le Grand Chalon qu'en 2014», annonce le président du Grand Chalon, «L'esprit d'équipe, c'est l'âme de cette ville!».


«Avec nous, c'est le choix de la clarté», poursuit-il.


«Nous connaissons une augmentation de plus de 20% d'emplois», dit-il, parlant d'une «attractibilité» du Grand Chalon, concluant par «Notre moteur, c'est vous! Notre moteur, c'est Chalon!».


Hervé Dumaine, directeur de campagne et Patrick Monard, président de l'association de financement de la liste En Avant Chalon, ont été invités par les 2 candidats à les rejoindre.


Avant le verre de l'amitié, le maire a rappelé que la permanence sera ouverte tous les jours.


Gilles Platret et Sébastien présenteront leur projet et les noms de la liste qu'ils conduiront tout au long de cette campagne, vendredi 31 janvier, à 19 heures 30, à la Salle Marcel Sembat.

 

Dans une campagne de challengers


Interrogé par Info Chalon en marge de cette inauguration, Gilles Platret nous a donné son sentiment sur la campagne.


«On veut faire une campagne joyeuse car la politique, ça peut être abordée de façon humaine et pas austère, en tout cas. Nous avons quand même lancé la campagne, hier (Ndlr : vendredi) et en 24 heures, on arrive à rassembler dans une permanence plus de 250 personnes, ça donne le ton. Je pense qu'on a posé les jalons sur une ambiance dynamique, joyeuse et pas agressive! On ne veut pas de ça! Après chacun est responsable de sa propre campagne...», déclare le maire sortant.


«Bien sûr qu'on a un bilan à défendre, mais on va même pas le mettre en avant, on le posera. Nous avons pris envers les Chalonnais un certain nombre d'engagements et de réalisations. Personne a besoin de nous (Ndlr : Le président du Grand Chalon et lui-même) pour s'en faire une idée. Le bilan est posé, il est sous les yeux des Chalonnais. Chacun est amené à se faire un avis», poursuit-il.


«Nous avons notre projet, notre ambition et notre démarche jusqu'au 15 mars mais il y aura des axes nouveaux», prévient le candidat «et vendredi, nous les exposerons ainsi que dans les réunions de quartier. Car vendredi, on ne pourra pas tout dire car c'est ample».


«Il y a une équipe nouvelle, une belle équipe et ça aussi, c'est quelque chose qu'on veut mettre en avant» indique-t-il.


Avant de rajouter :


«Il est hors de question de faire une campagne d'installés, c'est pas le maire et le président (du Grand Chalon), nous sommes dans une campagne de challengers. Ce n'est pas là parce qu'on est là depuis 6 ans qu'on ne va pas faire du porte-à-porte ou qu'on ne va pas faire les marchés. Contrairement à ce qu'on peut penser, les gens sont hyper réceptifs et nous allons profiter de ce temps d'écoute pour créer un échange. C'est un moment de communion et j'ai envie qu'on le vive pleinement, c'est ça l'esprit de la campagne!».


Revenant sur les récentes déclarations de Joël Lefèvre, adjoint au maire en charge de la gestion de l'Espace public, et Benoît Dessaut, adjoint au maire chargé de la Culture et du Patrimoine, le maire aura un petit mot lors de la réunion publique, précisant que «ça reste des amis».


«Vous savez, il n'y a pas que la politique dans la vie et même si les mandats s'achèvent, ça forge les amitiés», nous dit-il, terminant cette entrevue.

 

Une candidature qui vient s'ajouter à celles déjà déclarées de l'ancien maire de Châtenoy-en-Bresse, Alain Rousselot-Pailley (Ensemble Chalon), de la socialiste Nathalie Lebanc (Cultivons Chalon), de l'écologiste Mourad Laoues (Bien Vivre à Chalon 2020), de Laurent Delrieu (Changeons Chalon) et d'Isabelle Dechaume (Chaque jour, Chalon).


Parmi les nombreux invités, étaient présents, Marie Mercier, sénateur de Saône-et-Loire, André Accary, président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, Valérie Maurer, adjointe au maire en charge des affaires sociales, Amelle Deschamps, adjointe au maire en charge des affaires sociales, Dominique Rougeron, conseillère municipale déléguée aux relations avec le monde culturel et sportif, Évelyne Lefebvre, conseillère municipale en charge des Espaces Verts, Dominique Melin, vice-présidente en charge des équipements sportifs d'intérêts communautaires et du soutien aux activités sportives, Bernadette Vellard, conseillère municipale déléguée en charge des relations avec les associations de quartier, Jacqueline Gaudillière, conseillière municipale déléguée chargée des relations avec les clubs d'Anciens, Solange Dorey, conseillière municipale chargée des relations avec le monde associatif, Landry Léonard, vice-président du Grand Chalon en charge du développement durable, Maxime Ravenet, l'adjoint au maire en charge de la démocratie locale et de la vie associative, Paul Thebault, conseiller municipal délégué chargé des délégations de service public, Pierre Carlot, conseiller municipal délégué aux sports, John Guigue, adjoint au maire en charge de la vie dans les quartiers, et Thierry Thevenet, président de l'Office Municipal du Sport, pour ne citer qu'eux.


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche