Chalon sur Saône

Le question du harcèlement sexuel sur mineur dans le sport abordée par le sénateur Marie Mercier au lycée Emiland Gauthey

La direction de l'établissement a souhaité vivement remercier le Sénateur de Saône et Loire, Marie Mercier,  d’avoir accepté de venir rencontrer des élèves de 1ère du Lycée Emiland Gauthey de Chalon-sur-Saône, afin d’évoquer avec eux le difficile sujet du harcèlement et des violences sexuelles sur mineur dans le milieu sportif.
Les abus sexuels sur mineurs, commis dans une relation d’autorité notamment entre jeunes sportifs et entraîneurs, sont des faits avérés dans notre pays qu’il n’est plus tolérable d’ignorer ; l’actualité récente nous l’a hélas rappelé. Selon les données citées par l’association Colosse aux pieds d’argiles de Sébastien Boueilh, les violences toucheraient approximativement 10 % des sportifs et 13 % des sportives.

Le lycée Emiland Gauthey comptant 12 sections sportives, il m’a semblé important d’évoquer le problème et de favoriser, si besoin, la libération de la parole. C’est pour cela que j’ai invité madame la Sénatrice, également médecin, à intervenir sur ce sujet qu’elle connait bien. Marie Mercier a été rapporteur du groupe de travail sur les questions de violences sexuelles sur mineurs au Sénat, (rapport publié le 8 février 2018), rapporteur de la proposition de loi "Organisation et programmation pour une meilleure protection des mineurs victimes d'infractions sexuelles", rapporteur du projet de loi sur les violences sexuelles et sexistes (loi Schiappa), et co-rapporteur de la mission commune d'information sur les violences sexuelles sur mineurs en institutions.

La peur et la honte doivent changer de camp. Que ce soit en milieu scolaire, dans les clubs associatifs ou partout ailleurs, il y a aujourd’hui des personnes et des dispositifs pour venir en aide aux personnes qui en auraient besoin. Tel est le message que je souhaitais faire passer auprès de nos élèves.
Qu’ils soient la cible d’attaques ou qu’ils en soient témoin, le harcèlement, pour l’arrêter, il faut en parler, et nous sommes là pour les y aider !

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche