Chalon sur Saône

Règlements de comptes à O.K. Carnaval

Vendredi soir, dans la Petite Salle Marcel Sembat, se tenait l'Assemblée générale du comité des fêtes de Chalon-sur-Saône. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le Comité n'était pas à la fête! Plus de détails avec Info Chalon.

Vendredi 25 septembre, les membres du Comité des fêtes de Chalon-sur-Saône étaient invités à se rendre à.  son Assemblée Générale Ordinaire.


34 membres du comité sur les 44 ont fait le déplacement. Parmi les 10 absents, 3 ont donné tout pouvoir.


À l'ordre du jour:


■ Le compte-rendu d'activités du secrétaire, Michel Rousseaux, et approbation du compte-rendu.
■ La présentation des comptes, rapport financier, rapport du Commissaire aux comptes, Christophe Grevost, et approbation des comptes.
■ Intervention du Maire ou de son représentant.
■ Élections au Conseil d'Administration (pour le tiers sortant, article 10 des statuts). Cette année, le tiers sortant était composé de : Marie Montillot, Pierre Becker, Sébastien Mercey, Daniel Ray et Michel Rousseaux.


Pour la première fois, les résolutions concernant les rapports d'activités et financiers ont été votés à bulletin secret.


Parlant de la 100ème édition du Carnaval, René Dubois, le président de l'association parlera d'une «fête populaire exceptionnelle».


«Toutes nos manifestations ont été un incroyable succès (...) Le virus carnavalesque est plus fort que le coronavirus», déclarera-t-il devant les membres pas dûpes de la réalité concernant le déroulement de cette 100ème édition.


Il apparaîtrait que de nombreux problèmes ont émaillé cette 100ème édition. Une ambiance pas très gôniotique a perturbé le bon déroulement de ce Carnaval.

Le résultat d'une tension vieille de deux ans.


Certains membres du comité craignent une mainmise de la municipalité. Un sentiment qui couvait depuis 2014, année du premier mandat de Gilles Platret à la tête de la mairie.


Il est pourtant vrai qu'en tant que principal contributeur du Comité des fêtes de Chalon-sur-Saône, depuis 1999, la municipalité a un droit de regard légitime sur la gestion de ce même comité avec 3 élus délégués au sein du conseil d'administrateurs. Depuis le 2ème mandat du maire, c'est John Guigue, Sophie Landrot et Françoise Chainard qui ont été désignés comme représentants de la municipalité au sein du CA.


À ce propos, à l'issue du dernier conseil municipal, cette désignation des 3 élus représentant la ville au CA a fait l'objet d'une polémique car le maire a refusé d'accepter le candidat désigné par la minorité, Didier De Carli.


Tous les 3 ans, un tiers des membres du CA sont renouvellés.


Ainsi, ont été élus Pierre Becker, Jo Carminati-Lucas, Christian Marmillon, Daniel Ray et Dominique Vernot.


Bernard Galland, Julien Mazoyer et Marie Montillot n'ont pas été élus. Pressenti pour être le nouveau président, Sébastien Mercey, n'a cependant pas été réélu au CA, non plus. Tout comme Michel Rousseaux, secrétaire du comité depuis de nombreuses années.


«Je savais que ma tête était sur le billot», déclara ce dernier, plein d'amertume.


Le secrétaire réclama des explications, allant jusqu'à demander la vérification des lettres de candidature avant de contester celle d'un des membres.


Une violente altercation s'en est suivie.


Jean-Pierre Nuzillat, le doyen de l'association, appella au calme et à un débat serein.


«C'est lamentable!», s'exclama-t-il, demandant que l'ensemble du Comité des fêtes se remette en cause.


Sébastien Mercey pris la parole avant de quitter les lieux.


Devant un tel spectacle, John Guigue appella à son tour au calme et à la raison.


«J'espère que ça ira mieux, que vous vous entendrez car là, vous n'êtes pas dans le positif!», déclara l'adjoint au maire.


Pour le président, dépité, «le comité des fêtes est destroy» avant d'ajouter :


«Le Comité des fêtes tel qu'il existait jusqu'à aujourd'hui n'existe plus!»


Alors qu'il réclame depuis 2 ans à quitter ses fonctions, René Dubois alla jusqu'à proposer la scission du Comité des fêtes en deux entités, une qui gérerait le Carnaval et l'autre le Carnaband Show.


De son côté, John Guigue a proposé une médiation pour calmer le jeu face à ce risque d'implosion d'une des plus anciennes associations Chalonnaises.


Quel est l'avenir du Comité des fêtes de Chalon-sur-Saône? Qui sera son nouveau président? Quid les démissions?


Autant de questions qui demeurent, pour l'heure, sans réponse. Seule reste cette ambiance délétère.


Étaient également présents, Alain Rousselot-Pailley, conseiller municipal d'opposition, Didier De Carli, conseiller municipal d'opposition et président du Comité de bienfaisance de la Citadelle, Marie-Thérèse Bobillot, trésorière du Comité des Fêtes de Chalon-sur-Saône, ainsi que la Reine de Chalon 2020, Sydney Roussel, et ses deux vices-reines, Manon Joseph et Océane Chanussot.

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche