Saône et Loire

COMMERCES DE CENTRE VILLE - A Paray le Monial, la municipalité annonce un série d'exonérations.

La mairie de Paray-le-Monial communique : Aides communales au Commerce et à l’Artisanat

Pour compléter les aides nationales et régionales, la ville de Paray-le-Monial décide, pour toute l’année 2020 et à compter du 18 mars dernier, pour les entreprises commerciales et artisanales ayant arrêté leurs activités :

- d’exonérer de loyers les commerces situés dans des locaux communaux, au nombre de quatre ;

- d’exonérer de droits de place et des taxes à l’étalage sur l’espace public les entreprises (terrasses et autres mobiliers commerciaux) ;

- d’exonérer de la taxe locale de publicité extérieure (TLPE) toutes les entreprises qui ont arrêté leurs activités pendant le confinement ;

- d’exonérer de la taxe de séjour toutes les activités ayant un lien avec l’hébergement touristique.

Consciente de l’importance du maintien d’un tissu commercial et artisanal dynamique, la ville souhaite que les propriétaires hébergeant de telles entreprises puissent également contribuer, en matière de loyers, à la survie des entreprises qui sont leurs locataires.

Jean-Marc NESME demande à l’Etat, non pas de se contenter de reporter les charges sociales et fiscales, mais d’exonérer de ces charges, pour l’année 2020, ces entreprises qui ont dû arrêter leurs activités, en prononçant une « année blanche ».
C’est la condition de leur survie dans l’intérêt des entrepreneurs, de la population tout entière et de l’emploi.

Les exonérations décidées par la ville représentent, pour son budget, un manque à gagner de près de 150 000 euros. Il sera compensé par des économies sur des dépenses non urgentes.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche