Saône et Loire économie

En Saône et Loire, un peu plus de 2000 salariés placés en chômage partiel

Et plus de 7600 autorisés provisoirement.

Les demandes d'activité partielle affluent et les premiers résultats viennent de tomber. A l'échelle de la Bourgogne-Franche Comté, ce sont 5451 entreprises dont 1106 en Saône et Loire qui ont sollicité le recours au chômage partiel, confrontées à l'épisode du Coronavirus, soit 65230 salariés impactés en Bourgogne-Franche Comté et 9746 en Saône et Loire, représentant un équivalent horaire de quasi 4 millions d'heures travaillées pour notre seul département.  7685 salariés ont été autorisés provisoirement par l'administration.

Comme en période habituelle de chômage partiel (hors crise liée au coronavirus), les salariés concernés se voient verser par leur employeur une indemnité spécifique durant leur période de confinement. Celle-ci est égale à 70% de leur salaire brut horaire (soit 84% du salaire horaire net). Ceux qui gagnent le Smic ou moins sont indemnisés à 100% de leur salaire. Les travailleurs indépendants et les auto-entrepreneurs, qui ne peuvent pas bénéficier du dispositif de chômage partiel, ont droit à une aide forfaitaire de 1.500 euros par mois.

Une entreprise qui a sollicité auprès de l’administration la mise en place de l’activité partielle pour ses salariés le 15 avril 2020, l’autorisation peut être accordée jusqu’au 15 avril 2021.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche