Grand Chalon

Le Grand Chalon réaffirme ses ambitions sur le verre et le papier

Pas question de baisser les bras sur la collecte des déchets verre et papier. C'est le sens du message délivré par Landry Léonard, Vice-Président du Grand Chalon en charge de l'innovation environnementale.

Alors que toujours 3 à 5 % de verres et de papiers continuent à partir au SMET de Chagny sans que l'on puisse finalement empêcher leurs enfouissements, le Grand Chalon a relancé une campagne de communication sur deux sujets portant bien connus des Grands Chalonnais, à savoir les collectes verre et papier. "Il ne faut pas baisser le rythme des collectes, on se doit d'insister sur des collectes qui fonctionnent bien" a rappelé Landry Léonard, "avec des chiffres en bonne évolution". "Les filières de recyclage du verre sont connues et sont locales. On n'a aucun souci sur le dossier, il nous revient de l'entretenir et de poursuivre la sensibilisation". 

Alors que la moyenne nationale de collecte de verre est de l'ordre de 32 kilos/hab/an, le Grand Chalon malgré son caractère semi-rural/semi urbain peut se prévaloir d'un joli 31,45 kg/hab. C'est dire que les habitants de l'intercommunalité ont bien intégré l'usage de la collecte du verre. Les 400 colonnes déployées au plus près du terrain ont de toute évidence joué leurs rôles. 

Côté papiers, malgré une filière quelque peu décontenancée avec les freins impulsés par la Chine en terme de recyclage, les collectes se passent au mieux sur le Grand Chalon, et les habitants ont totalement intégré l'usage des colonnes à papier qui constituent désormais 1637 tonnes collectées sur les 2400 tonnes de papier collectées par an sur l'ensemble du réseau, déchetteries inclues. 

"Deux filières de collecte qui marchent et qu'il nous appartient d'entretenir" a conclu Landry Léonard. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche