Opinion

L'ancien directeur de l'hôpital de Montceau les Mines règle ses comptes avec la directrice du groupement hospitalier et directrice de l'hôpital de Chalon sur Saône

L'éviction d'Alexandre Leroux avait fait un tour médiatique au niveau national. Aujourd'hui, il ménage pas ses mots en direction de Christine Ungerer, Directrice du groupement hospitalier du nord Saône et Loire.

Communiqué de presse

 

«Suite au communiqué de presse officiel du 10 avril 2020 de Mme Christine UNGERER, Directrice Générale du GHT de Saône et Loire Bresse Morvan, j'entends rétablir la vérité des faits.
En pleine crise sanitaire du COVID 19, je suis encore stupéfait de la brutalité de la décision de Mme Christine UNGERER de me suspendre à cette date, avec la Directrice des soins, sans avoir eu ni motifs, ni évocation des faits.Avant tout, il est incompréhensible de "débarquer" du bateau en pleine tempête, "Capitaine" et "Lieutenant".

UNE EPIDEMIE COVID-19 MAITRISEE AU SEIN DE L'HOPITAL ET REVELATRICE D'UNE MOBILISATION SOLIDAIRE DU PERSONNEL ET DES ETABLISSEMENTS ENTRE EUX.
La crise de COVID-19 touche très fortement la région BOURGOGNE FRANCHE COMTE et notamment la communauté de Montceau-les-Mines.
Toutes les équipes médicales, soignantes et fonctionnelles de l'hôpital de Montceau-les-Mines ont répondu, sous ma direction, avec engagement, mobilisation et courage, en lien quotidien avec la Directrice Générale du GHT, les équipes support du GHT, l'ARS et Madame la Maire et Présidente du Conseil de Surveillance. L'hôpital a d'autant plus apporté sa contribution à l'endiguement de la maladie par des transferts volontaires de personnels de Montceau-les-Mines vers Chalon-sur-Saône.
Ce plan de crise COVID-19 de l'hôpital de Montceau-les-Mines engagé début février 2020, sous ma direction, a été intégralement confirmé et poursuivi par le Centre Hospitalier de Chalon-sur-Saône dès début avril 2020. Les échanges et transmissions ont été permanents et quotidiens, au travers de réunions médicales?soutenues, de conférences téléphoniques ou de déplacements réguliers.

UNE REPRISE EN MAIN REUSSIE D'UN HOPITAL EN GRANDE DIFFICULTE DEPUIS PLUS DE 2 ANS
A ma prise de fonction fin juillet 2019, sous le mandat de Mme Christine UNGERER et dans un contexte historique complexe, j'ai ainsi succédé à deux directeurs délégués restés quelques mois chacun. Aujourd'hui, nous en sommes à quatre directeurs délégués en 26 mois toujours sous ce même mandat.
Ma mission était de finaliser la transformation de l'hôpital sur des activités gelées depuis 1 an et demi.
Sous ma direction durant les 9 derniers mois, dans un objectif avant tout de redonner une place centrale aux patients, aux praticiens, aux soignants, se sont engagés :?la modernisation des activités de SSR, l'ouverture de l'héliport de nuit, du service d'addictologie en rééducation, de lits d'accueils médicalisés, la mise en valeur des activités de pneumologie et de gériatrie, la modernisation des urgences ainsi que le redémarrage des activités médicales essentielles de cardiologie et d'oncologie.
L'hôpital de Montceau-les-Mines, sous mon impulsion, s'est donc engagé dans une nouvelle orientation stratégique dès le 16 décembre 2019.?Cette vision a été exposée par mes soins, en présence et partagée par Madame Christine UNGERER, les équipes soignantes, médicales, les partenaires sociaux, Madame la Maire et Présidente du Conseil de surveillance, les équipes support du GHT, ainsi que par la Direction Générale de l'ARS.
Au regard de tous ces éléments, face au limogeage médiatisé par voie de presse, y compris nationale, exposé comme acté par Mme Christine UNGERER, sans aucun souci des droits des personnes, ni du respect de la défense, ni de grief objectif, suivront donc avec le conseil de Maitre Muriel BODIN, les réponses juridiques et médiatiques appropriées».

Alexandre Leroux

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche