Opinion

Stop aux expulsions de la honte!

L'Union Communiste Libertaire de Chalon-sur-Saône a tenu à s'exprimer via un communiqué à propos des récentes «expulsions de la honte» dans les colonnes d'Info Chalon .

Profitant de la période des vacances d'été et de la difficile mobilisation citoyenne qu'elle implique, à fortiori en période de pandémie, la préfecture de Saône-et-Loire a récemment ordonné l'expulsion de 11 familles demandeuses d'asile, qui logeaient au foyer ADOMA.


Suite à cette décision, ce sont plusieurs dizaines de personnes qui se retrouvent plongées dans une situation de détresse, sans abris et à la rue, dans des conditions sanitaires indignes, dont de nombreux enfants, contraints à être déscolarisés.


Ces personnes vous les côtoyez tous les jours, ce sont vos voisin.e.s, ce sont vos collègues, ce sont les camarades de classe de vos enfants!


L'Union Communiste Libertaire dénonce l'acharnement répressif et brutal que subissent ces exilé.e.s, qui va totalement à l'encontre des valeurs humanistes dont l'État français se prétend garant, comme celles qui constituent sa devise républicaine.


Il est inadmissible que des vies entières soient brisées par la simple décision d'un seul bureaucrate, appliquant froidement la politique xénophobe systémique de l’État français et de l'Europe.


Nous exigeons l'arrêt de toutes les expulsions en cours ainsi que le relogement et la régularisation de toutes les personnes sans-papier, à Chalon-sur-Saône et partout ailleurs.


Les mesures racistes de Macron et de ses gouvernements successifs, notamment via la Loi Asile et Immigration, qui s'inscrivent dans la politique générale de l'Union Européenne à l'égard des migrant.e.s, doivent cesser!

 

 

L'Union Communiste Libertaire – Chalon-sur-Saône

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche